La loi Obama sur la santé devant la Cour suprême

le
0
Cette réalisation phare du président est critiquée par les républicains, qui la jugent anticonstitutionnelle.

Deux ans après la promulgation au forceps de la loi sur la santé d'Obama - un sujet économique et politicomplexe et explosif -, les neuf juges fédéraux de la Cour suprême des États-Unis se saisissent de la question de sa constitutionnalité à partir de lundi. Leur avis, qui devrait être rendu fin juin, à quatre mois de l'échéance présidentielle, pourrait avoir de très lourdes répercussions politiques, en pleine campagne électorale.

Malgré le renoncement de la Maison-Blanche à instaurer un système d'assurance publique sur le modèle européen, les républicains font en effet de l'abrogation de cette loi une croisade depuis son passage en 2010, accusant le président d'entraîner le pays vers un modèle d'État «socialiste». Ils affirment que la loi est contraire aux libertés constitutionnelles fondamentales puisqu'elle instaure pour tout Américain l'obligation de souscrire une assurance médicale.

La philosophie de la loi déformée

Cette réforme étant la réalis

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant