La loi logement attaquée : le coup de colère de Cécile Duflot

le
26
La loi logement attaquée : le coup de colère de Cécile Duflot
La loi logement attaquée : le coup de colère de Cécile Duflot

La loi «Duflot» sur le logement est dans le collimateur. Depuis plusieurs jours, les critiques des professionnels qui n'ont jamais cessé contre la loi Alur (Accès au logement et urbanisme rénové) se font plus insistantes. Et vendredi, Manuel Valls, lors d'un déplacement en Ardèche, a déclaré qu'il fallait y «apporter un certain nombre de modifications». Alors que les décrets d'application sont en préparation, le gouvernement préparerait quelques «assouplissements». Duflot, qui avait refusé de participer au gouvernement Valls, ne cache pas sa colère.

Que répondez-vous au Premier ministre et aux professionnels pour qui votre loi a fait diminuer la construction de logements?

Cécile Duflot. C'est une mystification de dire cela. La loi Alur est une loi de régulation et de justice sociale. Elle vise à mettre fin aux excès de certains professionnels de l'immobilier, aux excès des loyers grâce à leur encadrement, et aux marchands de sommeil. Voilà toute la vérité. Si l'on veut soutenir les Français et agir sur le pouvoir d'achat, il faut encadrer les loyers maintenant. C'est pourquoi j'appelle Sylvia Pinel à prendre de toute urgence les décrets d'application.

Modifier votre loi ne permettrait pas de relancer le secteur?

Abroger la loi Alur reviendrait à trahir des engagements de campagne sans aucun effet positif sur la construction. La crise et l'effondrement des constructions datent de début 2008, avant la victoire de François Hollande et avant que la loi Alur soit évoquée. L'accession à la propriété représente 50% de la construction, le logement social 1/3 et le reste c'est l'investissement locatif. Depuis deux ans, le logement social est en hausse. Les efforts que nous avons faits pour cela ont porté leurs fruits. Il faut les poursuivre et les amplifier.

Votre loi, est contraignante pour les professionnels...

Cessons l'hypocrisie et ne soyons pas naïfs. Il est inadmissible que des Français consacrent plus de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mercredi 25 juin 2014 à 09:25

    Piques ta colère...fais ton petit KaKa nerveux...et dégages avec tes rentes A VIE...que tu as piquées aux travailleurs...et à tes électeurs enc-fumés de mer-de !!!...

  • crcri87 le samedi 21 juin 2014 à 23:27

    Il va bien falloir qu'elle se fasse à l'idée que ce sera la première chose à détricoter, d'ailleurs les socialistes ont déjà commencé

  • dgui2 le mardi 17 juin 2014 à 18:02

    Peu importe que cette loi soit mauvaise, du moment que c'est une loi de gôôôche et une promesse du candidat Hollande...

  • nebraska le lundi 16 juin 2014 à 14:40

    S'il s'agissait d'encadrer les méthodes des "marchands de sommeil" il n'y a franchement rien de plus facile, compte tenu que les loyers de ce type sont payés par les allocs. Il suffit de baisser drastiquement les allocs et ils seront bien forcés de baisser leurs loyers s'ils veulent trouver des locataires pour leurs M.er.des.

  • fbordach le dimanche 15 juin 2014 à 11:37

    Bienvenue au Kolkhoze! Eh voilà, quand on confond égalité, qui est dans la constitution et égalitarisme voilà ce qui arrive. rajoutez à cela un haut niveau d'incompétence et une nullité affirmée dans la connaissance des marchés et vous avez un blocage...

  • surfer1 le dimanche 15 juin 2014 à 11:30

    "Une loi de justice sociale" tout est dit. C'est ce trop plein social qui coule ce pays, toute compétitivité devient impossible.

  • alain..c le dimanche 15 juin 2014 à 10:22

    C'est une grosse pétas se incompétente avec un niveau de compréhension des problèmes proche du QI de l'huitre.

  • pascalcs le dimanche 15 juin 2014 à 05:00

    Looser et fière de l'être. En dehors des pays communistes, que l'on me cite un seul pays avec des baux de location de biens immobiliers semblables aux baux francais. Mme. Duflot est une incompétente à qui on ne devrait même pas accorder la parole sur un sujet qu'elle ne connaît ni d'Eve ni d'Adam.

  • jbellet le samedi 14 juin 2014 à 19:52

    tout simplement parce qu'elle est mauvaise cette loi! c'st ce qui arrive quand on est dogmatique comme duflot

  • bordo le samedi 14 juin 2014 à 15:09

    Duflot est pathétique. Sa loi est une construction intellectuelle tragique. Et maintenant, non contente d'avoir semé ce que vous savez, elle se pose en victime. Comme la mai-maire de Lille. L'histoire jugera.