La loi encadrant le droit de grève dans l'aérien validée

le
0
LA LOI ENCADRANT LE DROIT DE GRÈVE DANS L'AÉRIEN VALIDÉE
LA LOI ENCADRANT LE DROIT DE GRÈVE DANS L'AÉRIEN VALIDÉE

PARIS (Reuters) - La loi encadrant le droit de grève dans le transport aérien, que les syndicats et la gauche voient comme une remise en cause de ce droit, a été validée jeudi par le Conseil constitutionnel.

Ce texte, soutenu par le gouvernement, impose aux grévistes, sous peine de sanction, de se déclarer individuellement 48 heures avant chaque jour de grève afin que les compagnies puissent informer les voyageurs des perturbations à venir 24 heures avant leur départ.

"C'est une avancée considérable pour les passagers des transports aériens, qui ne seront plus pris en otages par les grèves, notamment au moment des grands départs", a déclaré Thierry Mariani, ministre chargé des Transports, dans un communiqué.

Les syndicats du transport aérien, dont le Syndicat national des pilotes de lignes (SNPL), avaient renoncé à la mi-février à une deuxième phase de grèves en France pour protester contre ce texte après celle de quatre jours qui avait pénalisé Air France au début du mois dernier.

Gérard Bon, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant