La loi Alur réduit les avantages de la location meublée

le
0
© Fotolia
© Fotolia

(lerevenu.com) - Parmi les logements loués meublés, 19% le sont en province, 26% en région parisienne et 60% des petits logements sont proposés aménagés.

Un mode de location plus souple et plus rentable

Un intérêt justifié car ce mode de location offre une grande souplesse de gestion et une meilleure rentabilité. Le contrat de bail peut en effet être rédigé librement (article 1708 du Code civil) et  la durée du bail est d'un an ramenée à neuf mois pour les étudiants, renouvelable par tacite reconduction. Les conditions pour se libérer du contrat sont aussi moins contraignantes : le préavis pour le locataire est d'un mois et de trois mois pour le propriétaire qui souhaite reprendre son studio pour le vendre, l'habiter ou pour motifs légitimes et sérieux comme le non-paiement des loyers ou la dégradation du logement.

La location meublée est aussi plus avantageuse financièrement. Les loyers pratiqués sont plus élevés que ceux demandés pour la location vide. «Si l'on ramène le loyer au mètre carré, on constate que se loger dans une chambre, un studio ou un petit appartement coûte globalement 20% de plus, détaille l'observatoire LocService,  et 33% de plus pour les deux , trois, quatre et cinq pièces tout équipés.» On comprend mieux l'intérêt des propriétaires pour cette formule de location. Une formule qui nécessite, il ne faut pas l'oublier, de renouveler entre chaque locataire tout ou partie de l'équipement et occasionne donc des

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant