La livre sterling victime d'un « flash crash » en Asie

le
1

La livre sterling a subitement plongé face au dollar le 7 octobre, atteignant son niveau le plus bas depuis 31 ans. Retour sur ce crash éclair.

Crash éclair pour la livre sterling

La livre sterling a subi un « flash crash » le vendredi 7 octobre peu après 8 heures à Tokyo (soit jeudi à 23 heures GMT, et 1 heure du matin à Paris). En l'espace de deux minutes, la devise britannique a plongé à 1,1841 dollar, son plus faible niveau depuis mars 1985. Elle s'est ensuite redressée à 1,2470 dollar. Quelques heures auparavant, elle s'échangeait aux environs de 1,26 dollar. Elle a brièvement chuté face à l'euro au même moment, atteignant son record le plus bas depuis début 2009.

Facteurs techniques et algorithmes incontrôlés

Si certains observateurs ont invoqué une erreur humaine pour expliquer cette chute momentanée de la livre sterling, cette hypothèse reste peu probable. Les traders penchent plutôt pour des facteurs techniques, dont le déclenchement d'algorithmes ordonnant automatiquement des ventes. Ces derniers pourraient avoir été influencés par la publication d'un discours de François Hollande, laissant présager de difficiles négociations avec la Grande-Bretagne dans le cadre du Brexit.


Une dynamique de monnaie faible

Quelle que soit la raison du « flash crash » de la livre sterling, la devise britannique s'est installée dans un régime de monnaie faible dès l'annonce du Brexit, qui semble parti pour durer. Depuis le référendum de juin 2016, la livre a perdu 16 % de sa valeur.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cidem il y a un mois

    Comme quoi, ces algorithmes sont vraiment à la rue. Y a plus que ça qui écoute Holland.