La livre britannique enfonce un nouveau plancher à 1,40 dollar, le Brexit inquiète encore

le
0

(AOF) - Le premier ministre David Cameron a eu beau lutter pour décrocher un accord avec l'Union européenne pour contrer la tentation du Brexit, les investisseurs continuent à craindre le résultat du référendum annoncé pour le 23 juin. Après avoir perdu plus de 3% depuis vendredi soir, alors que les négociations s'éternisaient à Bruxelles, la livre britannique a brisé aujourd'hui la résistance de 1,40 dollar, évoluant au plus bas depuis début 2009. Une majorité d'analystes interrogés par Bloomberg voient même la devise britannique sous 1,35 dollar dans la semaine qui suivrait un résultat pro-Brexit.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant