La Lituanie publie un manuel de survie en cas d'invasion russe

le
3
Manifestation contre l'intervention de la Russie de Poutine en Ukraine à Vilnius, la capitale lituanienne, en mars 2014 (photo d'illustration).
Manifestation contre l'intervention de la Russie de Poutine en Ukraine à Vilnius, la capitale lituanienne, en mars 2014 (photo d'illustration).

"Quand la Russie a lancé son agression contre l'Ukraine, les citoyens lituaniens ont compris que notre voisin n'était pas amical." Voilà comment Juozas Olekas, le ministre de la Défense lituanien, a justifié auprès de l'agence Reuters l'étonnante information selon laquelle son pays allait diffuser prochainement un manuel de survie en cas d'invasion russe.La Lituanie, petit pays balte d'environ 3 millions d'habitants (dont 5,8 % de minorité russe), a été occupée de 1940 à 1990 par l'URSS, et l'annexion de la Crimée par la Russie de Vladimir Poutine a réveillé d'anciennes craintes.Travailler "le moins bien possible"Si les Russes sont aux portes, "gardez votre sang-froid, intime le manuel, ne paniquez pas et gardez votre lucidité". Soit une triple injonction un peu trop répétitive pour être rassurante. "Des coups de feu tirés sous vos fenêtres ne sont pas la fin du monde", peut-on encore lire.Dans le manuel, qui doit être distribué dans les bibliothèques lituaniennes et lors d'événements militaires, le gouvernement explique qu'en cas d'occupation, les citoyens devront résister de leur mieux par des manifestations et des grèves, ou au moins "en faisant leur travail le moins bien possible". De plus, ils sont invités, le cas échéant, à s'organiser pour organiser la cyber-résistance via Twitter et Facebook, et à mener des attaques informatiques contre l'ennemi.Les Lituaniens sont prévenus. Les Russes aussi.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5441845 le mardi 20 jan 2015 à 21:39

    Face a d'autres invasions, le moyen de survivre est d'apprendre quelques versets. De plus en plus souvent c'est le critère qui permet de séparer ceux qui peuvent en réciter et qui auront la vie sauve et les autres qui ne savent pas et qui prendront une balle dans la tête.

  • LeRaleur le mardi 20 jan 2015 à 20:32

    Histoire de leur faire oublier tout ce qui fâche...

  • pierry5 le mardi 20 jan 2015 à 20:30

    Est-ce qu'il y a dans le coin des ' Imans ' qui leur bourre le crâne. Je crois que Poutine va envahir l'Espagne. Il y a quelques russes sur la Costa des Sol.