La Lituanie devient le 19e pays à adopter l'euro

le
1
La Lituanie devient le 19e pays à adopter l'euro
La Lituanie devient le 19e pays à adopter l'euro

Combien y a-t-il de pays membres de la zone Euro ? 18 ? Non, 19 ! La Lituanie a doublement célébré le passage à 2015 ce mercredi soir en trinquant à la nouvelle année ainsi qu'à l'adoption de la monnaie unique. Avec l'ajout des quelque 3 millions de Lituaniens, l'euro est désormais utilisée par plus de 337 millions d'Européens. 

Le litas était lié à l'euro depuis 2002 et Vilnius comptait sauter le pas entre les deux monnaies en 2007 mais la crise a tout retardé et imposé une politique d'austérité. Celle-ci a poussé de nombreux Lituaniens à chercher du travail à l'étranger, notamment en Grande-Bretagne, tout en contribuant a relancer l'économie nationale.

Trois ans après l'Estonie et un an après la Lettonie, l'adhésion de la Lituanie à la zone euro parachève l'ancrage de ces trois ex-républiques soviétiques dans l'Union européenne . «Un symbole d'une plus grande intégration économique et politique avec l'Occident. Cela marque symboliquement l'étape finale de notre intégration dans l'Union européenne, et représente notre sécurité, non seulement économique mais aussi politique», a affirmé la présidente Dalia Grybauskaite. 

Quelques minutes après minuit, le Premier ministre lituanien Algirdas Butkevicius a retiré d'un distributeur un premier billet de 10 euros, en présence de plusieurs personnalités, alors que des feux d'artifice ont salué l'événement dans le ciel lituanien. «L'euro servira de garantie à notre sécurité économique et politique», a-t-il déclaré avant de lever le billet haut dans ses mains.

Les pays baltes, sortis d'un demi-siècle d'occupation soviétique au début des années 90, ont rejoint l'UE et l'Otan en 2004. Aujourd'hui, ils observent avec inquiétude la politique du Kremlin en Ukraine et l'activité intensifiée des forces armées russes à proximité de leurs frontières.

Selon un récent sondage, 53 % des Lituaniens se disaient favorables au passage à l'euro et à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le jeudi 1 jan 2015 à 08:40

    Au lieu de faire de l'humour sur la situation économique de la Lituanie, vous feriez mieux d'ouvrir les yeux sur la situation française, la prochaine Grèce ne sera pas la Lituanie mais plus probablement la France qui ne résistera pas au pouvoir socialo jusqu'en mai 2017 !!!!