La liste des ETF de la marque SPDR va bientôt s'allonger

le
0
(NEWSManagers.com) - Créateur du premier ETF S&P 500 (près de 100 milliards de dollars), Jim Ross, senior managing director chez State Street Global Advisors ( SSgA et directeur mondial SPDR ETF, a annoncé à Paris mercredi que, sous trente à soixante jours, sa maison devrait être en mesure de concrétiser aux Etats-Unis ses projets de trois nouveaux ETF dans le domaine de l'allocation d'actifs stratégique et de performance absolue.

Il devrait y avoir un fonds de fonds alliant les stratégies revenu (dividendes et alpha obligataire), un ETF d'allocation d'actifs " global" et un produit " actifs réels" lancé en partenariat avec Blackstone.

Alors que la gamme actuelle de SPDR se compose uniquement de fonds à réplication physique, qu'elle soit intégrale ou par échantillonnage, Jim Gross n'exclut pas qu'un jour SSgA puisse mettre sur le marché des ETF à réplication synthétique pour le cas où il y aurait une demande suffisamment forte et pertinente pour des fonds focalisés sur des marchés d'accès difficile, où la liquidité n'est pas nécessairement suffisante, comme par exemple dans le domaine des marchés frontière.

En revanche, " même s'il ne faut jamais dire jamais" , le patron de SPDR reste très circonspect à l'encontre des ETF à gestion active et de ceux avec effet de levier et/ou inversés. Cela posé, le groupe américain commercialise depuis peu en Europe des fonds dits de " beta avancé" comme le Dividend Aristrocrats.

D'une manière générale, a souligné Jim Gross, SSgA ambitionne de compter parmi les trois premiers émetteurs sur tous les marchés où il est présent avec ses ETF, des fonds qui représentent au total un encours de 247 milliards de dollars (en comptant le SPDR Gold Trust, commercialisé par State Street Global Markets, pour environ 64 milliards de dollars au 30 septembre).

Lors de la présentation, organisée dans le cadre d'un road show à l'occasion de la cotation en Europe d'une version coordonnée du SPDR S&P500, Marco Fusco, PDG de SSgA en France, a précisé que 23 SPDR ont été introduits en Europe l'an dernier, portant le total de la gamme disponible à 36 unités. Depuis le début de 2012, cette famille de produits a drainé 10 % des flux européens (et même 19 % en février) avec une collecte équivalente à la totalité de celle de 2011.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant