La liste des espèces animales et végétales menacées s'allonge

le , mis à jour à 08:35
0

OSLO, 23 juin (Reuters) - Le liste des espèces animales et végétales menacées d'extinction s'est encore allongée en 2015 malgré les promesses de nombreux pays d'oeuvrer en faveur de la protection de l'environnement, montre un inventaire publié mardi. La Liste Rouge des espèces menacées établie par l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) comprend désormais 22.784 espèces, soit près du tiers des animaux et des plantes surveillés, contre 22.413 en 2014. La perte d'habitat, résultant notamment de la destruction des forêts au profit de l'agriculture, de l'urbanisation ou de l'exploitation des matières premières, est la principale cause du gonflement de cette liste qui va de certaines orchidées en Asie au lion en Afrique de l'Ouest. Sur l'ensemble du continent, le roi des animaux est considéré comme "vulnérable", une des catégories les moins alarmantes de la liste, à la faveur des efforts de conservation en Afrique australe. Mais dans l'ouest de l'Afrique, le lion est classé deux crans plus haut, en "danger critique", qui précède immédiatement celui d'extinction à l'état sauvage, en raison de la destruction de son habitat et de la raréfaction des proies résultant de la chasse et du braconnage. L'UICN relève aussi un "déclin rapide en Afrique de l'Est (ndlr: notamment Kenya et Tanzanie), territoire historique des lions, principalement dû au conflit avec les humains et à la diminution des proies". Le trafic d'os destinés à la pharmacologie traditionnelle asiatique, où ils remplacent de plus en plus les os de tigre, constitue une menace croissante pour le lion, ajoute-t-elle. En 2011, les représentants de près de 200 pays réunis au Japon ont adopté le Plan stratégique pour la biodiversité de l'UICN et les Objectifs d'Aichi sur la biodiversité qui visent notamment à empêcher, d'ici à 2020, la disparition des espèces les plus menacées et à réduire les menaces qui pèsent sur elles. Si la liste des extinctions avérées ne s'est pas allongée en 2015, plusieurs espèces s'en sont dangereusement rapprochées. "Nous ne sommes pas sur la bonne voie", a déclaré à Reuters Craig Hilton-Taylor, responsable de la Liste Rouge de l'UICN, à propos des Objectifs 2020. Malgré la détérioration globale de la situation, l'organisation se félicite de quelques succès en matière de conservation, comme celui du lynx ibérique, dont la population est passée de 52 à 156 adultes en une décennie. (Alister Doyle; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant