La lingerie française s'allie pour la Saint-Valentin

le
0
Pour la Saint-Valentin, les marques de lingerie Princesse Tam-Tam et le Slip Français, toutes deux promotrices du savoir-faire français ont célébré leur union symbolique.

Dans la droite ligne des rayons «made in France» qui devraient peu à peu faire leur arrivée dans nos grandes surfaces, et du savoir-faire français dans le textile qu'Arnaud Montebourg chercher à metre en valeur, deux marques de lingerie se sont associées pour promouvoir la marque France: le Slip Français, jeune entreprise fondée en 2011 et Princesse Tam-Tam, qui a déjà fait ses preuves dans le domaine de la lingerie. Le principe? Profiter de la Saint-Valentin pour entamer un partenariat et construire de vrais projets.Depuis le début du mois de février, les 160 boutiques Princesse Tam-Tam partagent donc leurs vitrines avec Le Slip Français, qui a de son côté créé un espace sur son site web.

«La Saint-Valentin 2013 est le point de départ d'une collaboration, qui, nous l'espérons, durera plusieurs années» explique Pierre-Arnaud Grenade, DG de Princesse Tam-Tam. «Nous aimons les marques comme le Slip Français, qui ont une vraie identité et un vrai respect du savoir-faire français en matière de lingerie. Il me semble que nous sommes à l'aube d'une fructueuse collaboration» conclut-il.

La lingerie, un produit tendance pour la Saint-Valentin

Si la lingerie a toujours été un produit très prisé pour le 14 février, une nouvelle tendance est en train de voir le jour. «De plus en plus, les marques de lingerie jouent le jeu du monsieur et madame, et créent des sous-vêtements pour les deux sexes en mettant l'accent sur le couple» explique Anne-Laure Linget, responsable International à la Fédération de la maille & de la lingerie. Outre le Slip Français et Princesse Tam-Tam, Aubade a également lancé au début du mois de février une gamme baptisée Aubade Men. «Cette tendance est très récente en Europe mais elle est effective en Asie depuis déjà longtemps» précise Anne-Laure Linget.

Même si les ventes de lingerie progressent pendant la période de la Saint-Valentin, il est en revanche plus complexe d'établir des chiffres précis et spécifiques. «Dans la mesure où les soldes d'hiver et la Saint-Valentin se chevauchent, il est très compliqué d'isoler les deux périodes» explique Anne-Laure Linget. «On peut simplement dire avec certitude que les ventes augmentent sur cette période.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant