La Ligue arabe décidée à agir contre l'Etat islamique

le
0

(Actualisé avec communiqué final, précisions) LE CAIRE, 7 septembre (Reuters) - Les ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe sont convenus dimanche au Caire de prendre les mesures nécessaires pour faire face à l'Etat islamique (EI) et de coopérer à toutes les initiatives internationales, régionales et nationales pour combattre le mouvement qui tient une partie de l'Irak et de la Syrie. Dans le communiqué final de leur réunion, ils reprennent par ailleurs à leur compte la résolution adoptée le mois dernier au Conseil de sécurité de l'Onu qui appelle les Etats membres de l'organisation à faire cesser l'afflux d'armes, de matériel et de fonds destinés aux djihadistes de l'EI. Bagdad avait auparavant proposé un projet de résolution exprimant un soutien aux initiatives de l'armée irakienne et condamnant l'EI pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité. Selon des sources diplomatiques, les ministres devaient en outre approuver les raids américains contre le mouvement et proposer de coordonner leurs actions avec celles des Etats-Unis. Le communiqué final ne parle pas de ces deux points, mais les Etats membres y expriment clairement leur souhait de coopérer aux efforts américains et irakiens, dit-on au Caire, ajoutant que le document peut être considéré comme une approbation tacite des raids de l'US Air Force. Lors de la séance inaugurale, plusieurs ministres des Affaires étrangères ont souligné la gravité de la menace que représente l'Etat islamique, mais se sont aussi inquiétés de la situation en Libye, notamment. Pour Nabil al Arabi, secrétaire général de la Ligue arabe, le mouvement ne menace pas seulement l'autorité de l'Etat irakien, mais "son existence même, tout comme celle d'autres Etats". Le terrorisme doit être combattu militairement, politiquement, économiquement et culturellement, a-t-il poursuivi, évoquant une possible action conjointe dans le cadre des accords de défense de la Ligue. (Lin Nouheided et Omar Fahmy; Pierre Sérisier et Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant