La Ligue arabe classe le Hezbollah libanais groupe «terroriste»

le
1
La Ligue arabe classe le Hezbollah libanais groupe «terroriste»
La Ligue arabe classe le Hezbollah libanais groupe «terroriste»

Les ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe réunis vendredi au Caire (Egypte) ont classé groupe «terroriste» le mouvement libanais chiite Hezbollah. Une décision sur laquelle le Liban et l'Irak ont émis «des réserves».

La tension est vive entre l'Arabie saoudite sunnite et le Hezbollah, poids lourd du gouvernement libanais et accusé de servir de tête de pont à l'Iran chiite et soutien du régime de Bachar al-Assad en Syrie. Début mars, les six monarchies du Conseil de coopération du Golfe (CCG) --Arabie saoudite, Qatar, Bahreïn, Koweït, Emirats arabes unis et Oman--, toutes membres de la Ligue arabe, avaient pris une décision similaire, au lendemain d'un virulent discours du chef du Hezbollah Hassan Nasrallah qui a accusé Riyad d'œuvrer pour une «sédition entre musulmans sunnites et chiites».

Plus tôt dans la matinée, la délégation saoudienne s'était brièvement retirée des discussions en cours pour protester contre le discours du ministre irakien des Affaires étrangères Ibrahim al-Jaafari, qui refusait la qualification du Hezbollah de groupe «terroriste».

Début janvier, le royaume de Bahreïn avait annoncé avoir «démantelé» une cellule «terroriste» liée aux Gardiens de la révolution iraniens et au Hezbollah. La cellule projetait «plusieurs attentats à l'explosif» selon le ministère de l'Intérieur de Bahreïn.

Le Hezbollah, ou parti de Dieu, a été créé par les Gardiens de la révolution iraniens dans les années 1980. Financé par Téhéran, il est le seul parti libanais à ne pas à avoir déposé les armes après la guerre civile (1975-1990). Les Etats-Unis, le Canada et l'Australie considèrent également ce mouvement comme une organisation «terroriste». Sa branche armée a été classée comme telle par l'Union européenne.

L'Egyptien Ahmed Aboul Gheit à la tête de la Ligue arabe

Ahmed Aboul Gheit sera à la tête de la Ligue arabe en juillet (Reuters/AMR ABDALLAH ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Berg690 il y a 11 mois

    La ligue Arabe ...laissez moi rire, c'est l’Arabie saoudite !