La Ligue 1 tient sa première affiche avec OM-Monaco

le
0
L'OM D'ELIE BAUP DÉFIE MONACO
L'OM D'ELIE BAUP DÉFIE MONACO

PARIS (Reuters) - La Ligue 1 tient sa première grande affiche de la saison ce week-end avec au programme de la quatrième journée un match de gala entre l'Olympique de Marseille et l'AS Monaco, deux candidats sérieux au titre de champion de France.

Sans minimiser les autres rencontres programmées samedi et dimanche, toute l'attention sera portée sur ce choc entre l'actuel leader, l'OM, et son dauphin qui pointe à deux longueurs.

Dans les rangs marseillais, la sérénité est de mise. Et pour cause, les hommes d'Elie Baup viennent d'enchaîner trois succès en autant de rencontres et dégagent la même impression de solidité qu'en début de saison dernière.

"Trois victoires en trois matches, c'est de bon augure pour le championnat. On a mis six buts, cela veut dire qu'on attaque bien et qu'on défend bien. On est très concentré depuis le début de saison", s'est plu à souligner le milieu de terrain Alaixys Romao sur OM TV.

"On ne ressent pas trop d'appréhension, on s'est bien préparé cette semaine pour faire un grand match contre Monaco, qui est le premier gros match de la saison", a-t-il ajouté avant de glisser un petit tacle à l'ASM.

"Ils sont favoris pour le titre par rapport à leur recrutement, aux gens qu'ils ont fait venir. Après cela reste quand même un promu."

Du côté de Monaco, tenu en échec par Toulouse à domicile dans un match très fermé le week-end dernier (0-0), la perspective de jouer contre l'OM ravit l'entraîneur Claudio Ranieri, qui va enfin pouvoir jauger le vrai niveau de son groupe.

"NOUS VERRONS AINSI À QUEL NIVEAU NOUS SOMMES"

"Contrairement à notre match de vendredi, la rencontre à Marseille sera, je pense, plus ouverte", a-t-il expliqué à l'asmtv.

"Ils jouent comme nous, avec quatre défenseurs, deux milieux défensifs, trois milieux très offensifs, plus Gignac. J'espère que ce sera un match de bonne qualité. Nous verrons ainsi à quel niveau nous sommes."

Au-delà de cette affiche, deux autres matches seront scrutés avec attention ce week-end.

Il y aura tout d'abord celui du Paris Saint-Germain, qui va tenter de confirmer que sa saison est bel et bien lancée après son premier succès, dimanche dernier à Nantes (2-1).

Les hommes de Laurent Blanc se frotteront à domicile à un autre promu, Guingamp, qui vient d'inscrire ses premiers points face à Lorient.

Le deuxième match qui vaudra le coup d'être scruté sera le déplacement de Lyon sur la pelouse d'Evian-Thonon-Gaillard, dernier au classement avec un seul point pris.

Séduisant en début de saison avec deux victoires en deux matches, l'OL vient d'enchaîner trois revers d'affilée sans inscrire un seul but, dont deux en barrages de Ligue des champions face à la Real Sociedad.

"Le groupe va répondre présent. Le championnat est plus important et à prendre au sérieux", a expliqué l'entraîneur Rémi Garde juste après l'élimination de son équipe en C1.

"On reste sur trois défaites et à l'OL, on se doit de rebondir au plus vite", a estimé pour sa part son capitaine Maxime Gonalons.

Ailleurs sur les terrains de Ligue 1, la journée de samedi sera marquée par un alléchant Rennes-Lille et celle de dimanche par le déplacement de Bordeaux à Saint-Etienne.

Olivier Guillemain, édité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant