La Libye demande à l'Onu la levée de l'embargo sur les armes

le
0

(actualisé avec soutien égyptien) NATIONS UNIES, 18 février (Reuters) - La Libye et l'Egypte ont demandé mercredi au Conseil de sécurité des Nations unies de lever l'embargo sur les armes qui vise la Libye afin que cette dernière puisse constituer son armée et combattre l'Etat islamique. "La Libye a besoin de mesures décisives de la part de la communauté internationale afin qu'elle l'aide à constituer son armée et cela proviendra d'une levée de l'embargo sur les armes qui permettra à notre armée de recevoir du matériel et des armes et de pouvoir contrer le terrorisme", a déclaré Mohamed Daïri, ministre libyen des Affaires étrangères. La Libye doit pour l'instant faire valider chaque importation d'armes par la commission du Conseil de sécurité chargée de superviser le respect de l'embargo sur les armes, en place depuis 2011. Cette requête libyenne a été appuyée par le ministre égyptien Sameh Choukri qui a également demandé "des mesures concrètes pour empêcher les milices non-gouvernementales et autres entités d'acquérir des armements en imposant un blocus naval contre les armes envoyées vers des zones que les autorités légitimes ne contrôlent pas." (Michelle Nichols,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant