La Libye, chaudron djihadiste régional

le
0
DÉCRYPTAGE - Jamais visée en Libye depuis la chute de Kadhafi, la France paie probablement son intervention militaire contre les djihadistes au Mali.

La france vient d'être frappée à Tripoli pour son intervention contre les groupes islamistes armés du nord du Mali. En attendant les résultats de l'enquête diligentée par Paris, cette hypothèse s'impose et désigne la Libye comme le nouveau point d'ancrage des djihadistes opérant à ses frontières algériennes et tunisiennes et, au-delà, sur la vaste bande sahélienne.

Contrairement aux États-Unis et à la Grande-Bretagne, la France n'avait jamais été visée en Libye depuis la chute de Mouammar Kadhafi, en octobre 2011, à laquelle elle a militairement contribué. Cet attentat est le premier acte terroriste à son encontre depuis que ses forces armées sont intervenues au Mali, en janvier dernier. Les enlèvements de Francis Collomp puis de la famille Moulin-Fournier par des islamistes nigérians revendiquant leur s...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant