La Libye appelle les nations arabes à l'aide contre l'EI

le
0

BENGHAZI, Libye, 15 août (Reuters) - Le gouvernement libyen reconnu par la communauté internationale a réclamé samedi des frappes aériennes de pays arabes contre les djihadistes de l'Etat islamique (EI) dans la ville de Syrte, sur la côte méditerranéenne. Ces derniers jours, les combattants de l'EI ont écrasé le soulèvement d'un groupe salafiste et d'habitants armés qui tentaient de briser leur emprise sur la ville. Des dizaines de personnes ont été tuées, selon des habitants. "Le gouvernement temporaire de Libye exhorte les Etats frères arabes à mener des frappes aériennes contre les positions du groupe terroriste Daech à Syrte", peut-on lire dans un communiqué diffusé par le gouvernement. Les combats dans Syrte sont un symbole du chaos qui règne en Libye où deux gouvernements, l'un reconnu par la communauté internationale mais exilé dans l'est du pays, l'autre tenant la capitale, Tripoli, se disputent le pouvoir. Ni l'un ni l'autre ne contrôlent la situation à Syrte, où l'Etat islamique a profité du chaos ambiant pour s'implanter. Les deux gouvernements rivaux ont mené chacun des frappes aériennes ces derniers jours sur Syrte, mais leurs moyens sont très limités. (Ayman al-Warfalli et Ulf Laessing; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant