"La Liberté guidant le peuple" de Delacroix vandalisé à Lens

le
0
"LA LIBERTÉ GUIDANT LE PEUPLE" VANDALISÉ AU MUSÉE DE LENS
"LA LIBERTÉ GUIDANT LE PEUPLE" VANDALISÉ AU MUSÉE DE LENS

LILLE (Reuters) - Le tableau vedette du Musée du Louvre-Lens, "La Liberté guidant le peuple" d'Eugène Delacroix, a été légèrement dégradé jeudi soir par une visiteuse mais son "tag" devrait être facilement enlevé, a déclaré vendredi le directeur de l'établissement.

Une femme de 28 ans a tracé à l'heure de la fermeture la mention "AE911" au feutre noir sur une trentaine de centimètres de long, dans le bas du tableau, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

Le site internet www.ae911truth.org réclame une nouvelle enquête sur les responsabilités des attentats contre les tours jumelles de Manhattan le 11 septembre 2001 aux Etats-Unis.

La femme, qui a été interpellée par un gardien du musée et un visiteur, était toujours en garde à vue vendredi matin. Elle n'est pas connue des services de police et les enquêteurs de la sûreté départementale tentent de déterminer ses motivations.

"Ce qui a été inscrit sur le tableau semble pouvoir se retirer assez facilement. Nous devrions pouvoir réparer les dégradations rapidement", a expliqué Xavier Dectot, le directeur du Musée du Louvre-Lens.

"La Liberté guidant le peuple" est un tableau d'Eugène Delacroix réalisé en 1830. Il est accessible au public dans la "Galerie du Temps", axe central du musée.

Le Musée du Louvre-Lens a été inauguré le 4 décembre et a déjà accueilli plus de 200.000 visiteurs.

La direction a décidé d'ouvrir gratuitement l'exposition temporaire du musée mais de fermer la Galerie du temps.

Pierre Savary, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant