La liberté de la presse britannique fait débat

le
0
À la veille de la remise du rapport Leveson sur les pratiques des médias après le scandale des écoutes du groupe Murdoch, la classe politique se divise sur la nécessité de créer un organisme de contrôle.

Correspondant à Londres

David Cameron a entièrement fait le vide pour les deux jours qui viennent dans son agenda. Le premier ministre britannique doit prendre connaissance mercredi après midi en avant-première du rapport de la commission indépendante Leveson sur les pratiques des médias. Le rapport sera officiellement présenté jeudi après-midi. Ce sera l'aboutissement d'une investigation judiciaire de plus d'un an après le scandale des écoutes téléphoniques du tabloïd News of the World qui avait traumatisé le pays à l'été 2011.

Cameron, devra dans la foulée, intervenir devant le Parlement pour annoncer ses intentions, notamment la possibilité de légiférer sur le sujet. L'enjeu est de taille: il s'agit de la création éventuelle d'u...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant