La lettre du candidat Hollande aux Français

le
3
Dans une longue tribune publiée mardi par Libération , le candidat socialiste à l'Élysée attaque les «fautes économiques et morales» du quinquennat de Sarkozy et promet d'oeuvrer à «l'indispensable redressement de la Nation»

Avant de dévoiler son programme, François Hollande prend la plume pour écrire aux Français. Mettant fin à deux mois de «drôle de campagne», le candidat PS à l'Élysée entre dans le vif du sujet mardi, dans une longue lettre publiée par Libération. A 110 jours du premier tour de l'élection, il y affirme que «comme en 1981, comme en 1958, ce qui est en jeu» dans la présidentielle, «c'est plus que la seule élection d'un président», «c'est l'indispensable redressement de la Nation». Dans ce texte intitulé «Le changement, c'est maintenant», le député de Corrèze fait valoir que le quinquennat de Nicolas Sarkozy aura été «la présidence de la parole, et lui, le président des privilèges». «Voilà la page que je veux tourner».

Soulignant que le scrutin «interviendra dans un contexte que rarement notre pays aura connu depuis le début de la cinquième République», il estime que le choix des électeurs au printemps 2012 sera «décisif». «Pour la première

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • puck le mardi 3 jan 2012 à 10:30

    Installé en belgique en 1981 j'ai connu les fouilles des douaniers réservées aux français en 81-82 pour vérifier qu'ils ne tranportaient pas leurs fonds à l'etranger, en 1981 on était moins de 50.000 fraçais en Belgique et à la fin des années Mitterand on était 150.000, avec le retour de la gauche on passera rapidement le 200.000 Ainsi va la France !

  • M4189758 le mardi 3 jan 2012 à 09:24

    JPi - Tenir jusqu’à l’élection et après moi le déluge, c'est le programme de l'UMP. Celui du PS - Devenir président et proposer les mêmes suicides économiques qu'en 81 . Je vote pour qui proposera la fin des abus: 1- Fin des 35 h , 2 -Plafonnement des retraites payées par l’état , 3- réduction (-20%) des salaires de la fonction publique européenne , 4 - fin des niches fiscales...des parachutes dorés, des primes, des salaires mirobolants… « PARTAGER PLUS, LA PEUR EN MOINS »

  • M4189758 le mardi 3 jan 2012 à 09:23

    JPi - En 81, Mitterrand applique le programme commun. En 83, le pays est au bord de la faillite et il fait appel à Mrs Delors et Rocard qui nous font une politique de droite qu’aucune droite n’a jamais eu le courage d’oser. En 2012, le candidat et son programme commun disposeront de quinze jours et mettront deux ans pour s’en remettre.