La lettre de Nétanyahou aux activistes palestiniens

le
0
Interceptés dès leur arrivée à Tel-Aviv, ils voulaient dénoncer le contrôle des accès aux Territoires palestiniens.

Des centaines de policiers ont été mobilisés dimanche pour intercepter à l'aéroport de Tel-Aviv les milliers d'activistes de l'opération «Bienvenue en Palestine». Cette opération, montée par diverses organisations politico-humanitaires, visait à dénoncer le contrôle des accès aux Territoires palestiniens par Israël en se rendant massivement à l'inauguration d'une école palestinienne à Bethléem. La plupart des participants n'ont cependant pas pu embarquer dans les avions à destination de Tel-Aviv, les compagnies aériennes ayant annulé leurs billets afin de ne pas avoir à rapatrier les personnes déclarées indésirables par Israël.

Les quelques dizaines de militants ayant réussi à atterrir à l'aéroport Ben-Gourion ont été interceptés par la police israélienne, après que les passagers aient été aiguillés vers un terminal séparé afin de procéder aux contrôles. Une quarantaine d'entre eux ont été retenus, parmi eux une trentaine de ressortissants fr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant