La lettre de Bayrou à Hollande et Sarkozy

le
0
L'ancien candidat centriste a adressé mercredi après-midi une «lettre aux candidats du second tour», que Le Figaro s'est procurée, et dans laquelle il leur demande «la prise en compte de la réalité des faits»

Dans sa missive, l'ancien candidat centriste demande aux deux finalistes pour l'Élysée de prendre position sur les priorités qu'il a défendues durant la campagne: réduction de la dette, relance de la production, éducation, moralisation de la vie publique et Europe. «Je ne crois nullement que la crise financière soit derrière nous. Je pense au contraire que la crise est devant nous, et qu'elle sera très dure. Je pense que les déficits, commerciaux et budgétaires, qui s'accumulent pour notre pays menacent à court terme notre modèle social et que la multiplication des promesses non financées aggravera encore ce risque», écrit-il.

Selon lui, «le refus de la violence perpétuelle dans la vie politique, les valeurs de respect des sensibilités différentes, la reconnaissance du pluralisme, la recherche de l'équilibre, sont la condition nécessaire à l'esprit d'unité nationale dont nous aurons besoin face à la crise.»

Or, observe-t-il, renvoyant dos à dos les projets de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant