La lettre Auto K7 observe un tassement du marché automobile

le
0
TASSEMENT DES VENTES DE VOITURES NEUVES CET ÉTÉ, SELON LA LETTRE AUTO K7
TASSEMENT DES VENTES DE VOITURES NEUVES CET ÉTÉ, SELON LA LETTRE AUTO K7

PARIS (Reuters) - Les commandes de voitures neuves en France se sont tassées cet été, écrit lundi la lettre Auto K7, confirmant la perspective d'une stabilisation du marché automobile, mais à un niveau très bas.

Selon la publication spécialisée, dont Reuters a obtenu une copie, les commandes ont reculé en juillet-août de 2,5% par rapport à la période identique de 2012. En juin, elles avaient signé leur première hausse (+2%) depuis huit mois, après avoir baissé en avril et en mai de 0,5% et 3% respectivement.

Du côté des constructeurs français, Dacia, la marque low cost du groupe Renault, a tiré son épingle du jeu avec une hausse de 2% des commandes cet été, tandis que la marque Renault a accusé un léger recul de 1%.

"Dacia confirme mois après mois son rôle de béquille du groupe Renault", commente la publication. "La légère baisse des prises de commandes du Losange est compensée par l'augmentation des ventes de la marque franco-roumaine en juillet (+4,2%) et en août (+0,4%)."

Les commandes de Renault ont néanmoins bien résisté grâce aux dernières nouveautés Captur et Clio 4, mais aussi à la Zoé électrique. La lettre Auto K7 précise cependant que le comparatif était favorable, puisque l'été 2012 avait été très mauvais, et qu'en période de lancement les constructeurs ont tendance à doper artificiellement leur performance commerciale en immatriculant des véhicules de démonstration.

Même constat chez Fiat (+52%) où cette politique ne doit pas faire oublier une fréquentation inférieure à la normale dans les concessions, même pour une période d'été.

Peugeot a vu ses commandes reculer de 7% malgré le bon démarrage du 2008 et Citroën de 8% malgré le lancement du nouveau C4 Picasso.

Chez Volkswagen, les commandes ont rebondi de 8% grâce à un effet de base favorable, aux offres de crédit gratuit mais aussi à un début de décollage de la Up!, la petite citadine de VW qui peine à trouver son public en France.

Chez les constructeurs haut de gamme, Mercedes a enregistré une hausse de 6% de ses commandes, l'effet du blocage momentané des immatriculations dans le cadre du litige avec les autorités françaises sur le liquide de climatisation utilisé n'ayant pas dégarni le portefeuille de la marque.

Au dernier salon de l'automobile de Francfort, les constructeurs ont dit attendre une stabilisation du marché européen au second semestre suivie d'une légère reprise en 2014. Cette année, les ventes sont attendues en baisse de 5% environ en Europe et de 8% en France.

La Lettre Auto K7 s'appuie sur une enquête auprès de 34 groupes de distribution automobile qu'elle pondère en fonction de la part de marché des principales marques sur les douze derniers mois.

Gilles Guillaume et Laurence Frost, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant