La lettre accablante de Jaycee Lee Dugard à ses bourreaux

le
0
L' Américaine a été séquestrée par un couple pendant 18 ans. «Il n'existe aucun dieu dans l'univers qui excuserait vos actes», écrit-elle à ses ravisseurs, condamnés à la perpétuité.

«J'ai choisi de ne pas être ici aujourd'hui car je refuse de perdre une seconde supplémentaire de ma vie en votre présence et j'ai préféré que ma mère lise ceci pour moi ». Ainsi commence la déclaration lapidaire de Jaycee Lee Dugard, lue lors du procès de ses ravisseurs. Jeudi, Philipp Garrido et sa femme Nancy, le couple qui a enlevé Jaycee alors qu'elle n'avait que 11 ans, ont été condamnés à la prison à perpétuité. L'homme, qui l'a violée de façon répétée pendantses 18 ans de séquestration, a écopé de 431 ans de prison, soit la peine maximale.

Dans la déclaration lue par sa mère, Jaycee Lee, aujourd'hui âgée de 31 ans, accable son agresseur, le qualifiant de «mauvais» : «Tout ce que tu m'as fait était mal et j'espère qu'un jour tu t'en rendras compte. (...) J'ai haï chaque seconde de chaque jour pendant 18 ans à cause de toi et de la perversion sexuelle à laquelle tu m'as forcée». La jeune femme a eu deux filles de son bourreau, aujourd

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant