La Lega Sud

le
0
La Lega Sud
La Lega Sud

Palermo-Napoli ou le duel entre les deux villes phares du "midi" italien, mais surtout ses deux derniers représentants en Serie A. Une partie de l'Italie longtemps mise de côté par les institutions du football.

Marsala, 11 mai 1860, Giuseppe Garibaldi et 1088 patriotes débarquent dans le port, c'est la fameuse "Expédition des Mille", le tournant de l'unification italienne. De là, et grâce aux révoltes provoquées dans les principales villes du Mezzogiorno, les chemises rouges remontent la péninsule et rencontrent le souverain sarde à Teano le 21 octobre. S'ensuit un plébiscite, le royaume des Deux-Siciles est officiellement annexé à celui de Piémont-Sardaigne et d'autres États "italiques". L'Italie est née. À ce moment-là, Nord et Sud ont connu un développement plus ou moins identique. 37 ans plus tard, lorsque se déroule le premier championnat italien de football, les différences sont déjà très marquées. Les caisses de l'ex-florissant royaume sudiste ayant été pompées par ses nouveaux concitoyens. Industrie et agriculture accumulent déjà un retard considérable, la diffusion du football n'y échappe pas.

L'élitisme nordique


Et pourtant, les clubs de Palerme et Messine ont été fondés dès le tout début du XXe siècle, soit quelques années seulement après ceux qui ont pullulé du côté de Milan, Gênes et Turin. Naples fait connaissance avec le ballon rond en 1904, mais ces équipes doivent se contenter de matchs amicaux, ou au mieux de l'équivalent d'une seconde division pas encore bien définie. Ce n'est qu'en 1912 que la Fédération italienne daigne les convier à un championnat réservé jusque-là aux équipes du triangle industriel, ainsi que quelques pensionnaires de la Vénétie et de l'Émilie-Romagne. L'idée vient du duo Vavassarori-Faroppa, les deux vice-présidents fédéraux qui, après d'âpres négociations, réussissent à imposer un nouveau format basé sur six divisions régionales : trois au Nord, trois au centre-Sud.

En fait, il s'agit d'éliminatoires avant un affrontement final entre les meilleurs représentants des deux entités. Voilà comment deux équipes napolitaines font officiellement leurs débuts dans le championnat italien, l'Internazionale Napoli et Naples s'affrontant dans le groupe méridional. Le second l'emporte et s'arroge le droit de défier la Lazio dans la finale "Sud", laquelle sort vainqueur de justesse (3-2 sur l'ensemble des deux matchs) avant de prendre une rouste 6-0 lors de la finale nationale contre la Pro Vercelli, affirmant l'existence d'un football à deux vitesses. Ce parcours du combattant, les équipes…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant