La leçon des Gracques au gouvernement

le
0
Jean-Marc Ayrault a annoncé une remise à plat de la fiscalité. Une erreur d'analyse selon les Gracques.
Jean-Marc Ayrault a annoncé une remise à plat de la fiscalité. Une erreur d'analyse selon les Gracques.

Dans une tribune au Monde à paraître mardi, le centre d'analyses des Gracques, qui regroupe hauts fonctionnaires, intellectuels et chefs d'entreprises de gauche, délivre son message au gouvernement, et il tient en un mot : l'exécutif se trompe de cible, la "vraie remise à plat à entreprendre, ce n'est (...) pas celle de la fiscalité, c'est celle de notre État" pour réduire les dépenses, écrivent-ils. "La rénovation de l'État s'impose. Elle est possible ! Canadiens, Suédois, Allemands et tant d'autres ont montré la voie." "Réduire les dépenses pour sauver notre contrat social, reconstruire la confiance et relancer la croissance. La voilà la vraie, la seule urgence", insistent-ils.Selon eux, cette véritable "remise à plat" de l'État passe par la constitution d'"un gouvernement de redressement, de reconquête et de simplification (...) composé d'une quinzaine de ministres d'expérience, des politiques, qui s'appuieront sur une véritable équipe de management au sein des ministères". Un tel gouvernement "fixera des objectifs de réduction des dépenses d'ici à 2017, en se donnant trois ans pour mener à bien les projets de transformation et d'économies".La réforme fiscale est "derrière nous" Mais ce gouvernement engagera aussi "la convergence des statuts publics et privés pour les nouveaux entrants, en commençant par les hauts fonctionnaires ; il inclura dans son champ l'ensemble des collectivités publiques, notamment une réforme...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant