La leçon de l'opposition sud-coréenne à l'UMP

le
0
Le favori de l'opposition, Ahn Cheol-soo, s'est retiré pour laisser son rival, Moon Jae-in, être «le» candidat démocrate à la présidentielle de décembre.

Séoul

Les traits tirés, tel un boxeur sonné, Ahn Cheol-soo a jeté l'éponge dans la course à la présidentielle en Corée du Sud. La nouvelle coqueluche de la politique à Séoul, a déclenché les cris de désespoir de ses supporteurs, dans son QG du centre de Séoul en annonçant vendredi son retrait surprise.

La mort dans l'âme, le candidat indépendant, héros de la jeunesse a choisi de se sacrifier pour aider son partenaire et rival de l'opposition Moon Jae-in à barrer la route à la conservatrice Park Geun-hye lors du scrutin du 19 décembre. Un retrait surprise qui a évité un psychodrame de type UMP à la gauche sud-coréenne qui garde désormais ses chances de remporter la bataille électorale, dont la campagne officielle a démarré mardi. «Si nous continuons à nous quereller ainsi, le peuple sera l...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant