La leçon de campagne de Xavier Bertrand

le
0
Le ministre de la Santé exhorte la majorité à «ne pas être violente, mais percutante».

«Ministre à 100% et en campagne à 100%», Xavier Bertrand jongle en accéléré depuis la rentrée avec ses deux casquettes. Jeudi, dans le Haut-Rhin, il a déjeuné avec des élus de la majorité avant de rencontrer le personnel du Samu de Mulhouse, qui fêtait la mise en service de son premier hélicoptère. Il a enchaîné avec une visite de l'hôpital de Cernay, une plongée à Uffholtz chez Emerson, industrie de pointe qui travaille notamment dans le nucléaire, puis il est revenu à Cernay où il a clos son déplacement par un meeting. Le tout en sautant en aréopage d'un véhicule à l'autre, pour ne pas risquer d'être accusé de détourner les moyens de la République.

Maires, députés, sénateurs ou simples militants, tous les interlocuteurs de l'ex-secrétaire général de l'UMP redevenu ministre en 2010 ont dit leur ras-le-bol de la thématique du «candidat mou» inventée par Martine Aubry contre François Hollande et exploitée jusqu'à plus soif par la direction du

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant