La Lazio joue un mauvais tour à la Fiorentina

le
0
La Lazio joue un mauvais tour à la Fiorentina
La Lazio joue un mauvais tour à la Fiorentina

La Lazio s'impose à nouveau sur la pelouse d'un candidat au Scudetto. Après l'Inter, c'est la Fiorentina qui a subi la loi des Laziali (1-3). Les deux formations ont offert une fin de match funky avec pas moins de 3 buts dans le temps additionnel de la seconde période.

ACF Fiorentina 1-3 SS Lazio

Buts : Roncaglia (94è), pour la Fiorentina, Keita (45è), Milinkovic-Savic (92è) et Felipe Anderson (96è) pour la Lazio

Et l'aigle déploya à nouveau ses ailes. Cet aigle c'est bien sûr la Lazio, auteur d'une grosse prestation, notamment sur le plan tactique, pour maitriser la Fiorentina. Solides en défense, volontaires au pressing et plutôt intéressants dans leur utilisation du ballon, les Biancocelesti, tel un grand rapace, ont attendu le meilleur moment pour frapper leur proie. Avec un but décisif juste avant la pause signé Keita. La Lazio se contentera ensuite de gérer avant de creuser l'écart dans le temps additionnel, puis d'effacer parfaitement une bourde de Berisha en ajoutant un troisième but. Incapable de prendre le meilleur sur une Samp en pleine crise ou encore sur le modeste Carpi, la Lazio vient de taper coup sur coup et à l'extérieur l'Inter et la Fiorentina. A ne plus rien y comprendre. La Fio, elle, est passée à côté de son match. Très timide jusqu'à l'entrée en jeu de Giuseppe Rossi, elle s'incline logiquement rate l'occasion de prendre la tête provisoire de Serie A.

Keita Baldé à point nommé


Quand Mauricio dispute ses premiers duels de la rencontre avec Nikola Kalinić, l'une des révélations de la saison en Serie A, on se dit que la Lazio va certainement être en difficulté sur la pelouse de l'Artemio Franchi. D'ailleurs après avoir repris in extrémis l'attaquant croate (3è), Mauricio concède déjà un coup franc intéressant à la Fio en découpant Mati Fernandez à l'entrée de la surface. Le Chilien se fait justice lui-même et manque d'ouvrir le score avec une tentative qui frôle la lucarne de Berisha (5è). Une alerte qui a le mérite de faire rentrer la Lazio dans son match. Grâce à un bon pressing et une défense attentive, les Laziali gênent effectivement considérablement la manœuvre viola. Gonzalo Rodriguez est même contraint de se mettre à la faute sur Keita, pour couper un contre prometteur. Après une bonne situation gâchée par Badelj (25è), c'est encore la Lazio qui se montre la plus dangereuse.

Après pris de vitesse la défense viola, le virevoltant Keita se heurte d'abord à Tătărușanu…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant