La Lazio fait le job, la Fiorentina craque

le
0

Groupe G

Lazio 3-1 Rosenborg

Buts : Matri (27e) Felipe Anderson (54e) Candreva (79e) pour la Lazio / Soderlund (69e) pour Rosenborg

Pour conserver la tête du groupe, la Lazio devait s'imposer face à un adversaire beaucoup plus modeste qui n'a pris qu'un point en deux matchs. Les Romains mettent la pression et auraient pu ouvrir le score d'entrée de jeu sur corner. La tête de Hoedt est repoussée par le poteau, alors que le tir Mauri qui a suivi, finit sur la barre. Juste derrière, Mauricio annihile une action de but pour Rosenborg et se fait expulser après seulement cinq minutes de jeu. Réduite à dix, la Lazio a du mal à faire le jeu et laisse la balle à Rosenborg mais les Italiens la jouent à l'expérience et ouvrent le score par Matri, bien servi par Candreva. Dans la foulée, Belisha sauve les siens à deux reprises, en déviant à chaque fois des tentatives norvégiennes sur ses montants. Après la pause, la physionomie est la même, et une fois de plus la Lazio fait parler l'expérience. Matri, buteur, se transforme en passeur et offre le break à Felipe Anderson. Rosenborg trouve enfin le chemin des filets grâce à une belle tête de Soderlund. Les Norvégiens poussent, mais c'est finalement la Lazio qui clôt le spectacle. Candreva transforme, en deux temps, un penalty obtenu par Radu, et offre trois points aux romains. Dans les arrêts de jeu, Berisha repousse un pénalty de Soderlund. Bon pour la différence de but. La Lazio fait le job même en infériorité numérique, conserve sa première place et fait un grand pas vers la qualification.

Dnipro Dnipropetrovsk 0-1 AS Saint-Étienne

But : Hamouma (44e) pour Sainté

Le compte-rendu du match à lire ici

Classement :
1. Lazio : 7
2.









Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant