La Lazio et la Samp pleurent ensemble

le
0
La Lazio et la Samp pleurent ensemble
La Lazio et la Samp pleurent ensemble

Au terme d'un match d'un niveau indécent pendant plus de 75 minutes, la Lazio et la Sampdoria se quittent sur un match nul (1-1). Matri pensait avoir sauvé les siens mais c'était sans compter sur une blessure idiote de Marchetti et une entrée catastrophique de Berisha.

SS Lazio 1-1 UC Sampdoria

Buts : Matri (78e) pour la Lazio // Zukanović (90e) pour la Samp'

Pour la première fois de toute l'histoire du foot, le tournant du match n'a pas été un but mais sa célébration. Puisque c'est effectivement en célébrant l'ouverture du score d'Alessandro Matri que Marchetti se blesse et doit céder sa place à Berisha pour les dix dernières minutes du match. Seulement le portier albanais est loin d'être une assurance tout risque. Sur l'un de ses premiers ballons, il se troue mais Carbonero manque le cadre. Quelques minutes plus tard il réalise une sortie absolument inexplicable, accroche Muriel tel un rugbyman. Et si Berisha est gracié par l'arbitre de la rencontre, il ne l'est pas par Zukanović qui égalise au bout du temps additionnel sur le coup franc qui suit. La Lazio et la Samp avaient l'occasion de s'offrir une bouffée d'air frais, c'est raté ! Au vu du match, ils ne la méritait pas de toute manière.

Tristesse absolue


Un stadio Olimpico au trois quart vide et deux équipes en pleine crise : autant dire que l'ambiance de la soirée n'est pas des plus joyeuses. Et ce n'est pas le début de match qui y change quoi que ce soit malgré toute la bonne volonté de Candreva qui fait systématiquement la différence balle au pied. On pourrait bien s'enthousiasmer pour la seconde titularisation consécutive de Cassano, mais au vu de l'embonpoint affiché par l'enfant de Bari, pas sûr que ça en vaille la peine. Manque de pot, l'international italien Éder, l'un des seuls rayons de soleil de la Samp cette saison, s'est lui blessé lors de l'entraînement d'avant-match ce lundi matin.

Dans cet enfer de morosité, la Lazio domine tout de même la rencontre, mais par deux fois Klose ne parvient pas à cadrer ses tentatives (9e, 20e). Candreva cadre lui sa frappe mais c'est dans les bras de Viviano (27e). Quelques instants plus tard, la Samp manque d'ouvrir le score à la suite d'une superbe sortie de balle mais la tentative de Barreto fuit de peu le cadre (29e). Lotito, le président laziale présent en tribunes, peut faire grise mine. Entre une Sampdoria qui a choisi…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant