La Lanterne sera désormais à la charge de l'Élysée

le
3

Cet ancien pavillon de chasse, situé à seulement une vingtaine de minutes de Paris, est très apprécié par François Hollande. La Lanterne, c’est quatre hectares de calme à l’abri des regards indiscrets.

Nicolas Sarkozy était sous le charme de cette belle propriété adjacente au parc du château de Versailles. En 2007, il était aussi le premier président de la République à séjourner à la Lanterne... depuis la décision de Charles de Gaulle (en 1959) qui avait décidé de la réserver pour l’usage du premier ministre en fonction. François Hollande aussi apprécie beaucoup ce pavillon de chasse construit en 1787... La preuve: dès 2012, deux semaines après son élection, il en vantait déjà les atouts.

«Brégançon, c’est très bien, sauf que vous y êtes enfermé comme à l’Élysée. Or, être en vacances, c’est pouvoir s’échapper, être libre», confiait le président en juillet 2013 aux journalistes de la presse présidentielle. L’actuel président n’a donc pas prévu de retour en arrière, et de donner les clefs à son premier ministre Manuel Valls! Mieux, selon Le Parisien, c’est bien l’Elysée qui va prendre en charge l’entretien de cette maison vide la plupart de l’année avec sa piscine et son tennis. Le président souhaiterait même y faire quelques travaux pour optimiser la sécurité.

Parc de 4 hectares, et l’une des plusbelles caves de la République

Tout le monde aime la Lanterne, donc. Tout le monde, sauf Édith Cresson, raconte un journaliste dans un livre intitulé Un long dimanche à Versailles: La République à la Lanterne.* Il est vrai que cette propriété ne manque pas d’atouts, à commencer par sa localisation géographie: annexée aux jardins du château de Versailles, les hauts murs qui l’entourent garantissent un calme absolu... à seulement une vingtaine de minutes de Paris!

L’ensemble de la propriété comprend un bâtiment d’un étage d’élévation en forme de U (cf la carte ci-dessous) au milieu duquel on trouve une cour gravillonnée. À l’intérieur, le rez-de-chaussée abrite un grand salon, une salle à manger et un bureau. Cinq chambres sont dispatchées à l’étage avec une salle de bains pour chacune d’entre elles. L’une des ailes abrite les logements du personnel ainsi que la cuisine quand l’autre sert aux services de sécurité du bâtiment.

À l’extérieur se dessine un superbe jardin privatif, dans lequel se trouvent une piscine et un court de tennis. C’est Michel Rocard qui avait entrepris de faire ces travaux installations extérieures. Dernier atout - non négligeable - de la Lanterne: sa cave, qui serait, si l’on en croit Dominique de Villepin, l’une des plus belles de la République. Un détail, sur les 300.000 mètres carrés dont le pouvoir est propriétaire, comme le titrait Le Figaro Magazine dans un article.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • md24750 le lundi 15 juin 2015 à 15:50

    Bientôt ce gouvernement entier sera à la Lanterne: ah ça ira ! ça ira ! .........

  • ttini le lundi 15 juin 2015 à 15:12

    Voilà un bon plan pour les migrants, un volontaire pour leur donner l'adresse, ou alors je m'en charge, comme vous voulez

  • roulio86 le lundi 15 juin 2015 à 13:40

    plutôt à notre charge...