La laïcité à géométrie variable de la mairie de Conflans

le
2
Proche du ministre de l'Intérieur Manuel Valls, Philippe Esnol, sénateur-maire de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), n'a pas du tout apprécié le cadeau de fin d'année d'une des cadres de la mairie à ses collègues.

C'est un petit calendrier en carton, «comme on en donne à la banque ou chez les pompiers», dit-elle. Sauf que celui que Nadine Lalanne, cadre à la mairie de Conflans(Yvelines), avait offert, lors des fêtes de fin d'année 2011 et 2012, à plusieurs collègues - y compris au premier adjoint au maire - était illustré d'un verset biblique.

Fervent défenseur de la laïcité, proche du ministre de l'Intérieur Manuel Valls, le sénateur-maire de Conflans Philippe Esnol y a vu une «atteinte au principe de neutralité et de laïcité du fonctionnaire»: Mme Lalanne, qui encadrait 72 agents d'entretien des écoles de la ville, a finalement échappé à une procédure disciplinaire, mais vient de se voir signifier sa mutation dans une maison de retraite. «Compte te...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • SaasFee le samedi 28 sept 2013 à 09:20

    Le pire des fascismes est celui qui ne s'assume pas et se dissimule sous de faux airs democratiques. Oups, il faut que j'y aille. J'entends un bruit de bottes qui se rapproche. Sans doute celles d'Esnol !

  • ggg34 le lundi 23 sept 2013 à 11:32

    encore un maire qui va sauter... lamentable affaire qui montre à quel point l'idéologie actuelle au pouvoir devient une vraie religion. Et sectaire qui plus est... A moins que le dit verset ne risque de déstabiliser toute le mairie ?