La Juventus et la Coupe d'Italie, le tabou

le
0
La Juventus et la Coupe d'Italie, le tabou
La Juventus et la Coupe d'Italie, le tabou

Il y a 20 ans, la Juventus remportait sa dernière Coupe d'Italie. Tantôt désintéressée, tantôt malheureuse, la Vieille Dame n'est plus parvenue à soulever le trophée depuis. En chasse de son dixième succès dans la compétition et de l'étoile d'argent symbolique qui va avec, la Juve entend bien prendre le bon vaisseau cette saison.

L'appétit vient en mangeant. Maman l'a sans doute souvent répété lorsque vous n'étiez qu'un gamin plus fan de bonbons devant la console que de plats et légumes préparés aux traditionnels repas en famille. Ça tombe bien, puisque la formule convient cette fois à une autre Vieille Dame. Tout aussi distinguée, celle-là règne également en main de maître à la maison et chérit autant ses enfants que ses victoires. Après trois Scudetti consécutifs, et un quatrième en très bonne voie, la Juventus a désormais en tête de faire valoir son retour au premier plan aussi bien en Europe qu'en Coupe d'Italie, une compétition qu'elle n'a plus gagnée depuis tout juste 20 ans. En conférence de presse, ce mercredi, l'entraîneur bianconero, Massimiliano Allegri, n'a d'ailleurs pas caché ses ambitions : "On a le devoir d'aller le plus loin possible dans les trois compétitions où nous sommes encore engagés. C'est le moment décisif de la saison. Notre objectif était d'être encore sur tous les tableaux en mars, et nous y sommes." Auquel cas certains douteraient encore de la motivation turinoise, le Toscan en rajoute une couche : "La Champions League est un rêve. Mais on ne doit pas laisser de côté la Coupe d'Italie qui est un objectif prioritaire, parce que cela fait des années qu'on ne l'a pas gagnée". L'humilité rend invulnérable, la Vieille Dame connaît ses classiques.
Demain, c'est loin
20 ans déjà. Une éternité. À l'époque, Gianluigi Buffon attend encore sagement, à seulement 17 ans, de faire ses premiers pas sous les couleurs de Parme. Une formation alors dirigée par le mythique Nevio Scala qui truste les plus hautes marches du football italien. La preuve ? En cette saison 1994-1995, les Ducali se disputent aussi bien le championnat que les Coupes de l'UEFA et d'Italie avec la Juventus. Ainsi début mai 95, Parme arrache le trophée européen aux Bianconeri au terme d'une finale disputée en deux matchs (1-0/1-1). La revanche de la Juve est cinglante avec une victoire 4-0 quelques jours plus tard pour valider le 23e Scudetto de son histoire. La belle a lieu, au mois de juin 95, en finale de Coupe d'Italie, et c'est là aussi la Juve qui l'emporte, avec l'improbable Sergio Porrini, buteur à l'aller comme au retour (victoires 1-0 à Turin à l'aller, et 2-0 à Parme au retour avec une autre réalisation de Ravanelli). Depuis cet affrontement, Parme a remporté deux Coupes...


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant