La Juventus en marche pour la Botte ?

le
0
La Juventus en marche pour la Botte ?
La Juventus en marche pour la Botte ?

Dernier représentant italien en lice en Champions League, le Napoli ayant été éliminé dès le tour préliminaire et la Roma lors de la phase de poules, la Juventus espère passer un cap cette saison. Symbole de réussite en Italie, la Vieille Dame ne ralliera pourtant pas l'union nationale à sa cause.

"Notre objectif en Ligue des champions cette saison est la finale. On doit viser plus haut par rapport aux dernières années. L'affrontement contre le Borussia Dortmund révèlera qui nous sommes." Claudio Marchisio ne cachait pas ses hautes ambitions, il y a quelques jours, aux micros de Sky Sport. Incontestée en Serie A, où elle se dirige tout droit vers un quatrième Scudetto consécutif, la Juventus doit, en effet, passer un cap sur la scène européenne pour affirmer son retour au premier plan. Seulement, si la Vieille Dame règne sans partage en Italie, très peu la voient aujourd'hui comme une candidate crédible au titre suprême européen. Dernier représentant italien en lice - déjà - au coup d'envoi des huitièmes de finale de C1, le Zèbre espère quand même réussir l'exploit de porter la bannière tricolore sur le toit de l'Europe. Avec le soutien de toute l'Italie ? Pas sûr
Je t'aime moi non plus
Si la Serie A était une équipe de championnat de district amateur, la Juventus serait ce bon joueur, perdu au milieu de bouchers, sur des pelouses champêtres, qui n'a rien à faire à ce niveau. Toute ressemblance avec la réalité est évidemment fortuite. La question est maintenant de savoir, si cette équipe, autrefois imbattable, a entamé sa remontée vers les sommets, entres autres grâce au joueur en question, ou si au contraire elle continue de chuter. Logiquement, le meneur de cette formation devrait être encensé par tous. Logiquement oui, sauf que si les admirateurs sont bel et bien nombreux, les dissidents des patelins voisins ne sont pas prêts à se rallier à la cause. Trêve de métaphore : même si la Juventus est l'équipe qui possède le plus grand nombre de supporters en Italie, elle est aussi paradoxalement la plus détestée. Expliquer le soutien populaire n'est d'ailleurs pas bien compliqué si on en croit des déclarations de l'historien turinois Giovanni De Luna, en 2012 lors de l'exposition "Fare gli Italiani" dédiée aux 150 ans d'unification de l'Italie : "La Juventus a commencé à être l'équipe la plus populaire d'Italie entre 1930 et 1935 quand elle a gagné cinq Scudetti de suite. Une époque qui coïncide en Italie avec le développement des premiers moyens de communication de masse comme le cinéma et la radio. Les exploits de la Juve ont ainsi été diffusés partout et les Italiens ont toujours eu un certain faible pour les gagnants, analysait ainsi notre homme....


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant