La Juve toujours là-haut, Milan fait un pas en arrière

le
0
La Juve toujours là-haut, Milan fait un pas en arrière
La Juve toujours là-haut, Milan fait un pas en arrière

La mauvaise opération de la journée est clairement pour l'AC Milan, ridiculisé par le Genoa, et désormais pris en sandwich entre Naples et la Lazio. Sinon, l'Inter s'offre enfin une victoire, dans une soirée marquée par les pluies et les répercussions du séisme qui avait eu lieu plus tôt dans la journée.

L'équipe de la journée : la Lazio


Tout le monde parle de la Roma, de sa course-poursuite avec la Juve, de son statut de seul rival crédible, et de sa belle série en cours de quatre victoires d'affilée. Pas mal. Mais les ragazzi de la Lazio et leur maillot bleu ciel ont rappelé à tout le monde que la Ville Éternelle avait deux clubs, et que cette saison, il faudrait aussi compter avec eux. Une victoire tonitruante face à Cagliari (4-1), pour se placer au classement à une jolie place de morfal prêt à profiter du moindre faux pas du leader pour grimper plus haut. Avec en prime un Ciro Immobile intenable, encore auteur d'un doublé hier soir, et qui vient de planter six buts lors des quatre derniers matchs de Serie A. Deux ans après leur dernier podium, et après une saison à manger du pain noir, les Romains se mettent un cinquième match consécutif sans défaite dans la poche. Et ce week-end, la Lazio affronte Sassuolo, à qui les équipes romaines réussissent mal, puisque les Neroverdi viennent de prendre un uppercut à domicile face à la Roma.

L'analyse définitive : la Juventus a du coffre


Buffon a envie de se reposer avant le gros morceau de ce week-end et le match face à Naples ? Dybala et Pjaca sont à la Croix Rouge ? Mandžukić n'a plus marqué depuis plus de 750 minutes ? La Sampdoria est toute guillerette depuis qu'elle a remporté le derby de Gênes ? Et alors ? Les Turinois ont canardé tous les oiseaux de mauvais augure, et avec la manière. Avec Neto dans les cages, la Juve a laminé la Samp, Mandžukić a ouvert le score en moins de cinq minutes, se souvenant ainsi de ce que ça fait de marquer un but, et Chiellini s'est amusé à marquer un doublé. Plus impressionnant encore, Pjanić l'esthète, l'adepte du coup franc qui fait frissonner et du ballon caressé comme une épouse, a changé ses habitudes en marquant un but horrible après un cafouillage un peu vilain. Toujours à portée de tir de la Roma, avec deux petits points d'avance, la Juve s'est remobilisée après son faux pas milanais et s'avance d'un pas lourd vers la prochaine journée. Les Napolitains, qui se préparent à affronter le Juventus Stadium samedi, sont prévenus.
[H2…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant