La Juve revient, l'Inter en profite

le
0
La Juve revient, l'Inter en profite
La Juve revient, l'Inter en profite

Le Napoli n'aura passé que six jours seul en tête de Serie A, ça fait peu pour 25 ans d'attente. Défaits à Bologne, les Azzurri cèdent la première place à l'Inter qui s'en sort bien face au Genoa. La Juve continue sa formidable remontée, tandis que la Roma et le Milan continuent d'avancer au ralenti. La Fiorentina reste en embuscade.

L'équipe du week-end : la Juventus


Et de cinq victoires consécutives pour la Juve. Le déplacement sur le terrain d'une Lazio revancharde s'annonçait pourtant compliqué pour des Bianconeri amoindris par de nombreuses absences, dont celle de Paul Pogba. Mais les hommes de Max Allegri se sont au contraire facilement imposés grâce à un Paulo Dybala encore une fois impressionnant et grâce aux faiblesses d'une Lazio méconnaissable. À 23 journées de la fin, la Juve cinquième n'a plus que six points de retard sur la première place et reçoit la Fiorentina dimanche prochain. Une grosse occasion de se rapprocher encore un peu plus des premières places.

Le joueur du week-end : Mattia Destro


Lors des dix premières journées avec Delio Rossi sur le banc de Bologne, Destro n'a pas trouvé une seule fois le chemin des filets. Depuis l'arrivée de Donadoni, il a planté 4 fois en 4 apparitions - il était suspendu face au Torino lors la semaine dernière. Surtout après son égalisation en toute fin de match face à la Roma, l'attaquant italien de 24 ans a fait tomber le Napoli ce week-end avec un gros doublé et une activité de tous les instants. Destro savoure, et c'est l'Inter son club formateur qui en profite pour passer en tête. Un bon placement de produit.

L'analyse définitive : ça sent le pétrin pour le Hellas


Avec Troyes, le Hellas est la seule équipe qui n'a toujours pas gagné en championnat cette saison dans les championnats européens majeurs. Pourtant, les Gialloblu ont certainement réalisé l'une de leurs meilleures prestations ce week-end face à l'Empoli, mais ils se sont quand même inclinés. Luca Toni est tombé par trois fois sur un énorme Skorupski, Bianchetti a touché le poteau, et surtout, l'Empoli a marqué un but à l'arrache complètement contre le cours du jeu. Un manque de réussite qui coûte cher pour le Hellas déjà à 9 points du premier non-relégable.

Vous avez raté Carpi – Milan [IMG…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant