La Juve part seule en tête, les Romains remontent

le
0
La Juve part seule en tête, les Romains remontent
La Juve part seule en tête, les Romains remontent

La Juventus a profité de sa large victoire sur Empoli et de la défaite de son dauphin, le Napoli, pour déjà prendre une belle avance dans la course au titre. Derrière, la Roma et la Lazio sont prêtes à batailler pour la deuxième place.

L'équipe de la journée : Lazio


En déplacement chez l'Udinese, la Lazio n'a fait qu'une bouchée de son adversaire du soir. Face à des Zèbres très fébriles, les Aigles romains déroulent et c'est Ciro Immobile qui ouvre le score en ajustant Karnezis de la tête à bout portant. Pour la première fois buteur dans deux matchs de Serie A d'affilée, Baldé Diao Keita vient inscrire le but du break avant qu'Immobile scelle définitivement la victoire romaine d'un plat du pied parfait. Les joueurs de la Lazio ont ainsi pu goûter quelques heures à la troisième place avant de se la faire piquer par… l'AS Rome. Ils sont fous ces Romains.

Les cinq minutes de la journée


Grâce à son gardien Lukasz Skorupski, Empoli a cru pendant une bonne heure pouvoir tenir la Juve en échec. Puis les Bianconeri ont accéléré et ont tout réglé en cinq minutes. Paulo Dybala ouvre le bal à la 65e grâce à un tir à bout portant, imité deux minutes plus tard par son compatriote, Gonzola Higuaín, d'une belle frappe du gauche. L'Argentin se permet même de claquer son doublé à la 70e. Pipita aurait pu s'offrir un triplé si Lemina ne l'avait pas oublié à la 75e minute. Avec ce doublé, l'attaquant a marqué son sixième but en championnat. Pas mal pour un gros.

Le joueur de la journée: Ilija Nestorovski


C'est bien simple, si Palerme compte six points en ce début de saison, l'équipe en doit cinq à Ilija Nestorovski. Sur les quatre buts marqués par les Palermitains, trois sont l'œuvre du Macédonien. En ouvrant le score à la 60e minute, le joueur pensait peut-être apporter trois nouveaux points à son équipe mais Bruno Miguel Borges Fernandes a eu la mauvaise idée d'égaliser en toute fin de rencontre. Palerme ne ramène qu'un point de son déplacement à Gênes. C'est déjà ça.

Le bide de la journée : Naples


Le Napoli fidèle à lui-même. Ce n'est pas un scoop, les hommes de Sarri ont…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant