La Juve et la Roma de nouveau ex-aequo, Milan troisième

le
0
La Juve et la Roma de nouveau ex-aequo, Milan troisième
La Juve et la Roma de nouveau ex-aequo, Milan troisième

Une Juventus qui s'incline à la 94e minute, une Roma qui déroule sur ses terres et l'Inter qui l'emporte sur le fil, cette neuvième journée de Serie A a fait bouger les lignes au général. Et pour le spectacle, José Callejón a réalisé le raté le plus grotesque de l'année. Ambiance.
Cagliari – Milan AC : 1-1
Buts : Ibardo (24e) pour Cagliari, Bonaventura (35e) pour Milan

La méthode Zeman a encore bien failli faire mouche, ce soir, sur la pelouse du stadio Sant'Elia. Menés 1 à 0 avant la demi-heure de jeu, les Rossoneri de Pippo Inzaghi n'auront douté que dix petites minutes avant que la patte droite de Bonaventura ne remette tout le monde a égalité. Aux 30 mètres, légèrement décalé sur la droite, l'ancien de l'Atalanta balance un amour d'intérieur du pied qui finit dans la lucarne opposée du pauvre Cragno, lobé par le missile de l'Italien. Cagliari, en pleine confiance après sa victoire 4-0 sur le terrain d'Empoli samedi dernier, ne parvient pas à faire tomber un Milan AC bien décidé à retrouver ses vraies couleurs sous l'égide de son nouveau coach. Tout n'est pas encore parfait, loin de là, mais ce soir, Milan est troisième de Serie A.

Roma – Cesena : 2-0
Buts : Destro (8e) et De Rossi (81e) pour la Roma

Repartir. Se relever. Et gonfler les pecs. Tels devaient être les ordres de Rudi Garcia avant de recevoir les promus de Cesena dans leur antre de l'Olimpico. Bien décidés à appliquer ces consignes à la lettre pour recoller à la Juve et laver leur honneur après la taule bavaroise et le nul concédé à Gênes samedi soir, les Giallorossi entament cette rencontre de la meilleure des façons. 8e minute de jeu, Gervinho, lancé pleine balle sur la droite du terrain, contrôle puis centre au sol pour Destro qui claque sans difficulté son quatrième but de la saison. Vingt minutes plus tard : même homme, même résultat. L'Italien profite d'un bon coup franc de Pjanic pour inscrire le doublé... qui sera logiquement refusé pour une position de hors-jeu. Il faut ensuite attendre la 81e pour que les hommes de Garcia se mettent définitivement à l'abri. Profitant d'un cafouillage dans la défense adverse, le mythe italien joue les renards de surface et anéantit pour de bon les espoirs de Cesena. Ce fut loin d'être un long fleuve tranquille mais la Roma tient son septième succès en Serie A. L'honneur est sauf.

Genoa – Juventus Turin : 1-0
But : Antonini (93e) pour le Genoa

Pour la 500e du grand Gigi dans les cages turinoises, la Vieille Dame a pratiquement vécu le pire des scénarios possibles. Alors que la Juve tenait son match nul jusqu'à la 93e minute, Luca Antonini, sur une contre-attaque...












Cagliari – Milan AC : 1-1
Buts : Ibardo (24e) pour Cagliari, Bonaventura (35e) pour Milan

La méthode Zeman a encore bien failli faire mouche, ce soir, sur la pelouse du stadio Sant'Elia. Menés 1 à 0 avant la demi-heure de jeu, les Rossoneri de Pippo Inzaghi n'auront douté que dix petites minutes avant que la patte droite de Bonaventura ne remette tout le monde a égalité. Aux 30 mètres, légèrement décalé sur la droite, l'ancien de l'Atalanta balance un amour d'intérieur du pied qui finit dans la lucarne opposée du pauvre Cragno, lobé par le missile de l'Italien. Cagliari, en pleine confiance après sa victoire 4-0 sur le terrain d'Empoli samedi dernier, ne parvient pas à faire tomber un Milan AC bien décidé à retrouver ses vraies couleurs sous l'égide de son nouveau coach. Tout n'est pas encore parfait, loin de là, mais ce soir, Milan est troisième de Serie A.

Roma – Cesena : 2-0
Buts : Destro (8e) et De Rossi (81e) pour la Roma

Repartir. Se relever. Et gonfler les pecs. Tels devaient être les ordres de Rudi Garcia avant de recevoir les promus de Cesena dans leur antre de l'Olimpico. Bien décidés à appliquer ces consignes à la lettre pour recoller à la Juve et laver leur honneur après la taule bavaroise et le nul concédé à Gênes samedi soir, les Giallorossi entament cette rencontre de la meilleure des façons. 8e minute de jeu, Gervinho, lancé pleine balle sur la droite du terrain, contrôle puis centre au sol pour Destro qui claque sans difficulté son quatrième but de la saison. Vingt minutes plus tard : même homme, même résultat. L'Italien profite d'un bon coup franc de Pjanic pour inscrire le doublé... qui sera logiquement refusé pour une position de hors-jeu. Il faut ensuite attendre la 81e pour que les hommes de Garcia se mettent définitivement à l'abri. Profitant d'un cafouillage dans la défense adverse, le mythe italien joue les renards de surface et anéantit pour de bon les espoirs de Cesena. Ce fut loin d'être un long fleuve tranquille mais la Roma tient son septième succès en Serie A. L'honneur est sauf.

Genoa – Juventus Turin : 1-0
But : Antonini (93e) pour le Genoa

Pour la 500e du grand Gigi dans les cages turinoises, la Vieille Dame a pratiquement vécu le pire des scénarios possibles. Alors que la Juve tenait son match nul jusqu'à la 93e minute, Luca Antonini, sur une contre-attaque...












...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant