"La Juve est la première décision personnelle de ma vie".

le
0
"La Juve est la première décision personnelle de ma vie".
"La Juve est la première décision personnelle de ma vie".

Grand supporter de la Juventus, l'écrivain italien Sandro Veronesi a été à l'origine, cette semaine, d'une initiative pour empêcher une possible vente de Paul Pogba. Editorialiste occasionnel de la Gazzetta dello Sport, il livre son opinion sur la situation du football italien et ses plus beaux souvenirs de la Vieille Dame. Sans oublier les liens qu'il a avec la France.

Comment t'es venue l'idée du "Pogbathon" ? C'est une idée que beaucoup de monde a eu en même temps. C'est une idée évidente, surtout dans un football qui est devenu principalement une question d'argent.
Crois-tu vraiment que l'initiative peut marcher ? Oui, il y a une chance. Mais elle doit être lancée par le club et non pas par les tifosi. Encore une fois on ne parle pas d'une collecte, mais d'un financement public, structuré et transparent. Je ne sais pas exactement comment on pourrait faire, je ne m'y connais pas en économie. Mais je suis certain qu'il y a une manière de le faire.
Tu as écrit une thèse sur Victor Hugo. Tu as reçu à Paris les Prix Femina et Méditerranée pour les écrivains étrangers et tu déclares maintenant ta flamme à Pogba. Avoues, tu espères obtenir la nationalité française ? Pas seulement ! J'ai une petite maison à Paris avec ma femme. J'y ai aussi une seconde "maman" (en français dans le texte, ndlr) et des petits frères. Non pas du fruit d'une escapade de mon père qui a toujours été fidèle à ma mère mais plutôt d'un choix que j'ai fait il y a 30 ans
C'est à dire ? Il y a 30 ans, je vivais à Paris et j'ai connu une femme du même âge que ma mère. Nous avons décidé ensemble qu'elle serait ma seconde mère, française. En conséquence, ses fils sont mes frères français. Et maintenant que ma mère a disparu, je m'aperçois que l'affection que je leur porte a toujours été sincère.
La Juve a souvent bien réussi aux joueurs français. Platini, Zidane ou Trezeguet par exemple. Quelle place a Pogba par rapport à eux ? Ce que j'espère est qu'en restant à Turin, Pogba se positionnera derrière Platini, qui est inégalable, mais devant Zidane.
Platini est ton idole ? J'ai rêvé de voir Platini en bianconero dès la première fois que je l'ai vu joué. Quand il a battu l'Italie tout seul avec l'équipe de France, en amical, à Naples il me semble. J'ai éprouvé une immense joie quand on a annoncé sa signature à Turin, lors du dernier jour du mercato, même si cela incluait le départ de Brady (je l'aimais beaucoup aussi, il n'est resté que...





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant