La Juve enchaîne tant bien que mal

le
0
La Juve enchaîne tant bien que mal
La Juve enchaîne tant bien que mal

Pendant plus d'une heure, la Juve est tombé sur un excellent Leali. Mais grâce à Cuadrado et Dybala, opportunistes dans le dernier quart d'heure de jeu, elle arrache une quatorzième victoire in-extremis.

Frosinone 0-2 Juventus FC

Buts : Cuadrado (73e), Dybala (91e) pour la Vieille Dame

La célébration est la hauteur de l'attente et de la délivrance. Cuadrado court de partout et quasiment tous ses coéquipiers lui emboitent le pas. C'est rare pour la Juve, mais il faut dire que les Bianconeri ont bien galéré aujourd'hui. Il aura fallu attendre exactement 73 minutes de jeu, pour qu'Alex Sandro trouve Cuadrado au second poteau et qu'il puisse enfin délivrer la Vieille Dame, suivi par Dybala en toute fin de match. Une célébration collective à la limite de l'orgasme pour une quatorzième victoire d'affilée. Même si le Napoli a également pris trois points, ça se fête, non ?

Une histoire de duels


Chiellini vs Ciofani, Rossi vs Morata et Sturaro vs Leali… La première période peut se résumer ainsi : une suite d'oppositions. La première d'entre elles est une guerre des nerfs entre un spartiate, de retour de blessure, et le capitaine promu. Si Daniele Ciofani a certainement eu bout du pied droit la plus belle occasion du premier acte, une reprise de volée sur un long ballon venant de son dos, son imprécision dans le dernier geste fait du Turinois le vainqueur aux points. En revanche, entre Rosi et Morata, c'est une histoire. Quelque chose de bien plus viril. Au contact dans la surface de réparation à la 25e minute de jeu, l'Italien dégage le ballon dans la gueule de l'Espagnol et s'essuie les crampons sur sa cuisse. Si Alvaro essaie de se rebeller par la suite, Aleandro a clairement pris le dessus sur lui en tous points.

Le troisième et dernier duel oppose donc le pitbull turinois au portier des Canarini. Et par deux fois, celui qui porte des gants va s'imposer. La première fois parce que Stefano est trop court sur le centre d'Alex Sandro en tout début de match. La deuxième fois parce qu'il est bien placé sur une frappe du Bianconero en dehors de la surface à la demi heure de jeu. D'ailleurs, Leali est le grand vainqueur des 45 premières minutes puisqu'il remportera ses duels avec tous les joueurs de la Vieille Dame. Que ce soit contre Dybala, Alex Sandro ou encore Morata en toute fin de première période qui avait pourtant dribblé toute la défense de Frosinone.…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant