La Juve dans la douleur, Milan dans le Money time

le
0
La Juve dans la douleur, Milan dans le Money time
La Juve dans la douleur, Milan dans le Money time

Pas franchement brillants, la Juve et le Milan ont salement galéré pour venir respectivement à bout du Chievo et de Palerme. L'Atalanta, séduisante, s'est offerte un succès face à Sassuolo tandis que le Genoa et l'Udinese se sont neutralisés.

AC Chievo Vérone 1-2 Juventus FC

Buts : Pellissier(66e, sp) pour le Chievo // Mandzukic (53e), Pjanić (75e) pour la Juventus

Bousculée face à Lyon en C1 cette semaine, la Juve se doit de réagir face au Chievo, qui est pour sa part solidement installé dans le ventre mou de la Serie A. Tout commence pourtant mal pour la Vieille Dame, qui doit se passer de Barzagli dès la troisième minute, sorti après être mal retombé suite à un contact avec un joueur du Chievo. Bonucci, initialement laissé au repos, fait donc son apparition sur le pré. Sinon, la Juve patine collectivement lors du premier acte, face à un Chievo qui ne se gène pas pour casser les pattes des attaquants Bianconeri. Pas de quoi intimider Mario Mandzukic, qui n'est pas du genre à baisser la tête quand vient l'heure de se bastonner. Le Croate se crée la première grosse occasion des 45 premières minutes, en placant un sombrero délicieux suite à une belle ouverture de Pjanic... mais expédie son tir enchaîné au dessus de la barre. Higuain finit lui aussi par se réveiller en récupérant un centre de Sandro dans un angle fermé, mais Sorrentino détourne sa tentative.

La Vieille Dame se met enfin dans le bon sens au début du second acte. Cuadrado sert subtilement Mandzukic, qui confirme son retour en forme en plaçant un enchaînement contrôle-frappe croisée impeccable qui trompe Sorrentino. Du coup, le Chievo fait rentrer son buteur maison, Sergio Pellissier, qui ne joue rien de moins que sa quatorzième saison sous le maillot des Mussi Volanti. Coaching gagnant. Pellissier pousse Lichtsteiner à la faute, obtient un penalty et le transforme. Le tout seulement cinq minutes après son entrée sur le pré. Du travail de pro. Malheureusement pour le Chievo, la Juve dispose aussi d'un artilleur professionnel en la présence de Miralem Pjanić. Coup franc merveilleux dans la lulu, merci, au revoir. La Juve l'emporte dans la douleur et continue de régner sur la Serie A


Delfino Pescara 1936 0-4 Empoli FC

Buts : Maccarone (13e, 44e),…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant