La Juve conserve ses bonnes vieilles habitudes

le
0
La Juve conserve ses bonnes vieilles habitudes
La Juve conserve ses bonnes vieilles habitudes

Grâce à deux buts de ses nouvelles recrues offensives, la Vieille Dame remporte sa 7ème Supercoupe d'Italie en disposant de la Lazio sur le score de 2-0.

Juventus 2-0 Lazio

Buts : Mandzukic (69e) et Dybala (73e) pour la Juventus

De nombreux doutes ont été légitimement émis sur le mercato estival de la Juventus suite aux départs de Tevez, Pirlo et Vidal, mais aussi dans l'espoir de voir un championnat 2015-16 plus ouvert que les précédents. Ce premier match officiel de la saison a déjà remis les pendules à l'heure et montre, pour le moment, que les dirigeants bianconeri ont encore vu juste. D'un coup de tronche et d'une frappe sous la barre, Mandzukic et Dybala ont fêté de la meilleure des manières leur première avec le maillot bianconero.

Le 10 lui va si bien


Le typhon qui a dévasté Taiwan (un million de personnes sans courant électrique) a seulement frôlé la ville de Shanghai, lieu de cette 28ème édition de la Supercoupe d'Italie. Mais le vent souffle fort et fait empirer les conditions de jeu déjà pénalisées par un terrain en piteux état. Pour la petite histoire, les Chinois ont refusé la venue des agronomes de la Ligue italienne, et ça se voit. On ne peut même pas se rattraper avec les nouveautés, puisque Mandzukic est l'unique recrue alignée au coup d'envoi. Le géant croate bataille contre le duo De Vrij-Gentiletti, tandis que Coman, titularisé de façon inattendue par Allegri, peine à exister.

Le technicien bianconero a d'ailleurs opté pour le 3-5-2 afin de contrer l'hécatombe de blessés (Morata, Khedira, Chiellini) qu'il a dû affronter ces dernières semaines. Dans une première mi-temps équilibrée mais sans événement marquant (deux tirs non cadrés de la Juve), c'est Pogba qui fait la meilleure impression. Le Français tient visiblement à honorer son nouveau numéro 10. A l'origine des actions les plus dangereuses, il est même chargé de tirer les coups de pied arrêtés. La Lazio répond par quelques accélérations de ses ailiers Candreva et Felipe Anderson, cependant facilement stoppés par les défenseurs adverses.

Et à la fin, c'est toujours la Juve qui gagne








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant