La Juve au bout de ce grand n'importe quoi

le
0

Quand un arbitre perd le contrôle d'un match, ça donne du spectacle. Insensé. Mais du spectacle quand même. Pendant 45 minutes, l'arbitre a pris une suite de mauvaises décisions qui ont conduit la Juve à la victoire.


Juve - AS Rome
(3-2)

C. Tévez (27'), C. Tévez (45'), L. Bonucci (86') pour Juventus Turin , F. Totti (32'), J. Iturbe (44') pour AS Rome.

Les spectateurs en ont eu pour leur argent. Spectaculaire, tendu et plein de rebondissements, le choc de Serie A a tenu toutes ses promesses. De l'ambiance, des buts, des contacts et un scénario dingue. Et au bout de ce grand n'importe quoi, la Juve prend les 3 points. Mais avant de commencer il faut parler d'un homme qui a marqué ce match. Gianluca Rocchi. Vous ne le connaissez peut-être pas, mais Jean-Luc est l'homme qui a orchestré cette cacophonie pour cette grande affiche de Serie A. Il a décidé du sort de ce match. En première mi-temps, il siffle trois penaltys, distribue 6 cartons jaunes et expulse Rudi Garcia. C'est peu dire qu'il a décidé du sort de ce match. Si les romains l'ont mauvaise, les (télé)spectateurs ont assisté à du grand n'importe quoi. Mais c'était vraiment fou, donc tellement agréable.
Une ambiance de feu et des erreurs d'arbitrage
Le spectacle, c'est d'abord dans les tribunes qu'il commence. Le Juventus Stadium s'enflamme bien avant le coup d'envoi. L'hymne, les tifos et les supporters sont bien là.

Sympa le tifo de la #Juve. Ambiance de dingue #JuveRoma pic.twitter.com/IjH1jtrwb7

— Anthony Ravas (@AnthonyRavas) 5 Octobre 2014
Et ils vont avoir une importance dans ce match. Sur la pelouse en revanche, c'est une autre histoire. Il faut attendre 10 minutes de jeu pour que le show démarre. Tévez se charge de lever le rideau. L'Apache s'infiltre par deux fois dans la surface romaine mais sans succès. Il a surtout le mérite de lancer le match. Et quel match ! Pirlo prend la......

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant