La justice US a rouvert ses enquêtes sur de grandes banques-NYT

le
0

30 octobre (Reuters) - La justice américaine reprend les enquêtes sur de grandes banques internationales qu'elle soupçonne d'avoir violé les accords passés pour régler amiable les actions engagées à leur encontre, rapporte le New York Times qui cite des avocats au fait du dossier. Les règlements amiables ont permis aux établissements concernés d'éviter des poursuites criminelles en contreparties de lourdes amendes et de l'engagement à réformer leurs pratiques. Standard Chartered STAN.L et Bank of Tokyo-Mitsubishi UFJ figurent parmi les banques citées dans l'article du NYT. Le quotidien rapporte que des procureurs à Washington et à New York ont rouvert une enquête sur Standard Chartered qui avait en 2012 obtenu un règlement amiable sur des transferts présumés de milliards de dollars pour le compte de l'Iran et d'autres pays sous embargo américain. "Les procureurs se demandent si Standard Chartered, qui dispose d'un importante implantation à New York, n'aurait pas caché une partie de ses agissements illégaux au gouvernement, ce qui remettrait en cause l'accord passé", écrit le NYT. Le régulateur bancaire de l'Etat de New York a aussi réouvert son enquête après l'accord amiable conclu en 2013 avec Bank of Tokyo-Mitsubishi UFJ sur les activités présumées de la filiale de la banque à New York avec l'Iran, rapporte aussi le NYT précisant que la banque est là aussi soupçonnée d'avoir minoré les opérations concernées. Le régulateur "négocie un nouvel accord de règlement avec la banque, qui s'il est finalisé, se traduira par une amende supérieure aux 250 millions de dollars qu'elle a payés l'année dernière." Le cabinet de consultant PricewaterhouseCoopers, qui a conseillé la banque japonaise dans cette affaire, fait aussi l'objet d'une enquête, selon des avocats, ajoute le NYT. Ni Standard Chartered, ni PricewaterhoiuseCoopers et Bank of Tokyo-Mitsubishi UFJ n'ont pu être joints dans l'immédiat pour commenter informations. (Rao Koppala à Bangalore, Marc Joanny pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant