La justice tchadienne condamne à mort 10 membres de Boko Haram

le
0

N'DJAMENA, 28 août (Reuters) - Dix membres du groupe islamiste Boko Haram, basé au Nigeria, ont été condamnés à mort pour terrorisme par la justice tchadienne, a-t-on appris vendredi de sources judiciaires. Le Tchad a rétabli la peine de mort fin juillet, six mois seulement après l'avoir abolie, pour punir les auteurs d'actes "terroristes". Une quarantaine de personnes ont été tuées dans des attentats à la bombe commis en juin et juillet dans la capitale tchadienne, N'Djamena. Les dix hommes jugés vendredi "ont tous été condamnés à mort", a dit une des sources. (Madjiasra Nako; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant