La justice suisse enquête sur les Coupes du monde 2018 et 2022

le
0

par Joshua Franklin et Alice Baghdjian

ZURICH (Reuters) - Les autorités suisses ont annoncé mercredi l'ouverture d'une enquête pénale contre des individus soupçonnés de "gestion déloyale" et de blanchiment d'argent autour de l'attribution des droits d'organisation des Coupes du monde de football 2018 et 2022 de la FIFA.

Dans son communiqué, le ministre public de la Confédération (MPC) annonce avoir saisi des données et des documents stockés dans les systèmes informatiques de la FIFA.

Cette enquête, ouverte le 10 mars, est distincte de l'enquête ouverte aux Etats-Unis sur l'attribution des droits en matière de médias, de commercialisation et de sponsoring lors de la diffusion de tournois de football aux Etats-Unis et en Amérique latine. L'Office fédéral suisse de la justice (OFJ), soutient toutefois l'enquête américaine, souligne le ministère public de la Confédération.

Dans son enquête, le MPC soupçonne des irrégularités qui se seraient produites dans l'attribution des Coupes du monde de football de 2018 et 2022 qui auront lieu en Russie et au Qatar.

Il précise que les "enrichissements illégitimes correspondants" se sont vraisemblablement produits au moins en partie en Suisse, où la FIFA a son siège, et qu'il existe en outre un soupçon de blanchiment d'argent via des comptes bancaires en Suisse.

Après la saisie des documents, le ministère public et la police judiciaire suisse vont interroger dix personnes qui ont pris part au processus d'attribution des Coupes du monde 2018 et 2022 en qualité de membres du comité exécutif 2010.

Un porte-parole du MPC a précisé que le président de la FIFA Sepp Blatter et le président de l'UEFA Michel Platini ne figuraient pas parmi les dix personnes concernées, mais qu'il n'était pas exclu qu'un entretien avec eux soit envisagé à une date ultérieure.

Aucune des dix personnes n'a pour l'instant été inculpée a souligné le porte-parole. Il a précisé que l'enquête du ministère public était pour l'instant contre X.

(Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant