La justice risque d'annuler le tarif de l'éolien

le
0
L'avocat général de la Cour de justice de l'Union européenne a conclu jeudi matin que le tarif auquel EDF achète l'électricité éolienne est une aide d'État. Conséquence prévisible, le tarif pourrait être annulé.

C'est une victoire juridique pour les opposants français à l'éolien. Une décision qu'anticipaient et redoutaient les producteurs d'électricité éolienne. L'avocat général de la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) a rendu ses conclusions jeudi matin dans un recours déposé par plusieurs associations françaises dont Vent de colère. Les conclusions de l'avocat général sont dans l'écrasante grande majorité des cas suivies par la Cour, qui devrait rendre son arrêt en septembre.

Faisant feu de tout bois dans sa bataille contre les éoliennes, Vent de colère avait attaqué le tarif institué en 2008 en argumentant qu'il s'agissait d'une aide d'État qui n'avait pas été notifiée en bonne et due forme à Bruxelles. Saisi, le Conseil d'État avait, en ma...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant