La justice palestinienne approuve les municipales en Cisjordanie

le
0
    RAMALLAH, Cisjordanie, 3 octobre (Reuters) - La Haute Cour 
palestinienne est partiellement revenue lundi sur sa décision de 
suspendre la tenue des élections municipales, initialement 
prévues le 8 octobre, en autorisant l'organisation de celles-ci 
en Cisjordanie, mais pas dans la bande de Gaza. 
    Le tribunal avait ordonné le mois dernier la suspension du 
scrutin en raison notamment d'un différend sur les listes de 
candidats établies par le Fatah du président Mahmoud Abbas et 
contestées par le Hamas, au pouvoir à Gaza. 
    Mais dans son nouveau jugement, aussitôt qualifié de 
"politique" par le Hamas, la Haute Cour dit avoir "décidé de 
mettre en oeuvre la décision du gouvernement d'organiser les 
élections dans toutes les municipalités à l'exception de celles 
de la bande de Gaza". 
    La commission électorale a désormais quatre semaines pour 
fixer la nouvelle date du scrutin, qui sera annoncée par le 
gouvernement palestinien. 
    Les élections à Gaza auraient été les premières auxquelles 
aurait participé le Fatah dans ce territoire depuis que le Hamas 
y a remporté les législatives en 2006, avant d'en chasser les 
forces loyales à Mahmoud Abbas l'année suivante. 
    "Le Hamas rejette la décision du tribunal, qui divise le 
peuple palestinien, et va consulter les autres mouvements sur 
les moyens de s'y opposer", a déclaré le porte-parole du 
mouvement islamiste, Sami Abou Zouhri. 
    Le scrutin ne se tiendra pas non plus à Jérusalem-est, 
annexée par Israël après la guerre de 1967. 
     
 
 (Ali Sawafta et Nidal Almughrabi; Tangi Salaün pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant