La justice palestinienne annule les municipales du 8 octobre

le
0
    RAMALLAH, Cisjordanie, 8 septembre (Reuters) - La Haute Cour 
palestinienne s'est prononcée jeudi contre la tenue des 
élections municipales prévues le 8 octobre en raison d'un 
différend sur les listes électorales et de l'impossibilité de 
les organiser à Jérusalem-Est, annexée par Israël. 
    Le scrutin devait être le premier depuis 2006 dans les 
territoires palestiniens. Le Hamas avait alors remporté les 
législatives avant de chasser l'année suivante le Fatah de 
Mahmoud Abbas, président de l'Autorité palestinienne, de la 
bande de Gaza, qu'il administre seul depuis.  
    La Haute cour a été saisie par le mouvement islamiste qui 
conteste la composition des listes du Fatah à Gaza.  
    "Les élections ne peuvent avoir à Jérusalem ni dans ses 
faubourgs. Il y a par ailleurs des problèmes avec la composition 
des listes à Gaza (...) Par conséquent, la Cour décide que les 
élections n'auront pas lieu", a déclaré son président.  
    La Haute Cour doit se prononcer à nouveau le 21 septembre, 
mais il est peu probable qu'elle change d'avis d'ici-là, 
estiment les juristes.  
    Des élections municipales ont eu lieu en 2012, mais les 350 
localités de Cisjordanie n'étaient pas toutes concernées et le 
Hamas n'en a pas reconnu les résultats.     
 
 (Ali Sawafta et Nidal al-Mughrabi, Jean-Philippe Lefief pour le 
service français, édité par Tangi Salaün) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant